Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 00:20

en-tête ami archives Bis

        LA RUE MEYNADIER

C’est une des rues les plus commerçantes de la ville, mille travailleurs l’animent. Percée depuis le XVIesiècle, la rue Grande fut au XIXe siècle une route d’Italie. Il y avait une modeste maison de juge à l’actuel N° 90 et en face le pilori.  

    escalier palais de justice

Escalier au 90 rue Meynadier                     Photo MLR

Monsieur Borniol, notaire et père du maire, y avait son cabinet à la maison « Roustan », le N° 20 de l’ancienne rue Grande. La porte sculptée d’un profil « Louis XVI » s’ouvre sur un passage qui lui-même aboutit à l’ancien couvent des sœurs Saint-Thomas-de-Villeneuve, couvent qu’elles occupaient entre 1859 et 1939.    

En 1939, déjà, on regrettait que la bataille entre prêt-à-porter et commerce de bouche ne soit plus à l’avantage de l’alimentaire. Des commerces très personnalisés restent encore de solides bastions de l’alimentation. Des locomotives comme le boucher Brugères, le fromager Ceneri installé depuis 1968, le traiteur Ernest depuis 1936.  

Implantés de longue date, souvent de plus d’un demi-siècle avec parfois trois générations qui se sont succédées, la bijouterie Lavigne que l’arrière-grand-père a ouvert à cette adresse en 1910, le coutelier Rianeri, le chapelier Donatello Tesi (depuis 1912).  

La boutique du numéro 54 peut se vanter d’être là depuis plus de 100 ans ; en 1878, elle fut d’abord une cordonnerie avant de devenir en 1901 celle des chausseurs Parachini. Nous avons "perdu" la boucherie La Cannoise créée il y a cinquante ans, Jean-Claude François se souvient qu’il a fait "tourner" sa boucherie avec 23 employés et "faisait" jusqu’à 3 000 clients; rue meynadier 2 (800x600)le marchand de fruits et primeurs Vincent qui occupait un large local l’a précédé dans sa disparition. On appelait la rue le ventre de Cannes quand elle comptait jusqu’à dix-sept épiceries. Tristan Bernard écrivait Les provisions de bouche se portent à bout de bras. Mais c’était une autre époque.  

           

A droite le 2 rue Meynadier.                       MLR

 

C’est par délibération du 22/03/1945 qu’elle fut appelée ainsi en hommage à Théodore et Roger Meynadier. Le capitaine Roger Meynadier né au numéro 2, fils du lieutenant Théodore Meynadier, mort au champ d’honneur à la Grande Guerre, fut l’un des premiers organisateurs du maquis. Paris libéré, le général Koenig l’attache à son état-major. Les dures épreuves qu’il connut dans la résistance ayant sérieusement altéré sa santé, il mourut en 1944.

ACTUALISONS LE QUARTIER DU SUQUET  

Gilles Marini a été le sujet d’un reportage sur TF1 à Sept à huit de juin puis dans Télé Deux Semaines de juillet. Il a vécu à Cannes, son père y a trimé, bossé, s’est installé boulanger 27 rue du Suquet, A la gerbe de blé.

A l’angle de cette rue se trouvait la chapelle Saint-Sauveur, appelée aussi Saint-Sébastien. C’est aujourd’hui un restaurant après avoir été des années un salon de coiffure. En 1792, lors de la vente aux enchères des biens nationaux, la chapelle fut adjugée au sieur Martin, boulanger, qui la transforma en four à pain. Complément aimablement communiqué par J.B.

Sources : Archives municipales, délibérations municipales.  

                  Nice-Matin, 02/03/2003 ; 15/01/2009 ; 22/12/2012.

   

LA FRESQUE MURALE DE VALLOMBROSA

Créée en 1982 par Marco Elliott, ce décor de 200 m2   symbolisait bien la cité des festivals. Fissuré, abîmé, il fallait au mur une restauration sérieuse.

    fresque Elliott Picaud   

  Mur séparant la rue Georges-Clemenceau de la rue des Fauvettes. Photo M.D.    

Le mur est désormais immaculé. Place à sa décoration. Priorité à Marc Elliott. Depuis l’Oregon où il réside, le peintre se rappelle : Le travail a duré trois mois. Je me souviens de moments émouvants où des personnes venaient me saluer et témoigner de leur affection pour mon grand-père Raymond Picaud.

M. Elliott détient la propriété intellectuelle de la fresque. Sur la pertinence de reproduire à l’identique en négligeant de vivre dans le présent, c’est offrir un rôle bien réduit au créateur… Qui a déjà proposé, l’hiver dernier, une nouvelle maquette à la municipalité. C’est un message qui porte un avertissement sans équivoque sur le danger croissant du réchauffement climatique.

Son style, un peu apocalyptique, n’a pas été du goût de la municipalité. Un appel d’offres va être relancé en 2014, un marché de 15 000 € est à la clef.

 

CE MOIS A CANNES  

 Quand l’histoire de la liaison de Wallis Simpson éclate au grand jour, un véritable bras de fer s’engage entre la Chambre des Communes et le prince de Galles. Edouard devenu roi perd la bataille. C’est à Cannes que Wallis Simpson s’est réfugiée ; le 11 décembre 1936, elle écoute la fameuse allocution où Édouard VIII annonce son abdication car il lui est impossible de régner ''sans le soutien et l’amour de la femme que j’aime''.

Réfugiée chez un couple d’amis, les Rodgers, à la villa « Lou Viei », Wallis doit affronter l’opprobre de la clientèle traditionnelle d’hiver. La reine Maud de Norvège résume bien la situation :  J’entends dire qu’à Monte-Carlo, tous les Anglais et les Français quittent les lieux dès qu’elle arrive quelque part … J’aimerais qu’un malheur lui arrive.

Désormais duc et duchesse de Windsor, ils y passent leur lune de miel durant  l'hiver 1937-1938. C'est probablement pour les accueillir qu'Herman Rogers demande à l'architecte américain Barry Dierks d'ajouter un garage, une entrée, une loggia, une aile et un patio réalisés par l'entrepreneur de maçonnerie Lorenzi et Cie (Le Cannet). Adresse : 10 bis ancien chemin de Vallauris

Wallis devient depuis l’idole de ses compatriotes, symbole de l’élégance et de la réussite.

 

ARBRES ERRATIQUES  

Nous commençons une rubrique à la publication irrégulière. Il s’agira d’arbres qui appartenaient à d’anciennes propriétés et qui nous « appartiennent » à la faveur d’un élargissement de la voirie.

Nous avons fait le choix de l’ordre alphabétique, commençant ainsi par   ARAUCARIA Parking STUDIO 13 -3-

l’ARAUCARIA de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC), avenue Docteur-Picaud, qui est « sorti » de la propriété Rothschild -actuelle Médiathèque-, quand celle-ci fut amputée pour la création de la voie ferrée. Imaginons les branches inférieures de cet Araucaria bidwilli s’étalant sur le gazon et sa pyramide imposante et sombre, haute d’au moins trente mètres. L’araucaria a connu un succès considérable à l’époque victorienne et s’est largement répandu au XIXe siècle. Il rappelle la topiaire que la Renaissance imposait aux sapins.

 

Araucaria, parking du Studio 13, avenue Docteur-Raymond-Picaud.  Photo I.P.

 

Pour la petite histoire, Le Courrier de Cannes, 23 novembre 1823,  

II y a une vingtaine de jours, la Baronne de Rothschild fit transporter la nuit, du Golfe-Juan à sa villa, à Cannes, route de Fréjus, un magnifique araucaria. L'arbre, la charpente de protection et le camion pesaient 28 000 kilos. Parti de Golfe-Juan à onze heures du soir, il arriva à la villa Rothschild à 3 h. du matin, trainé par 22 chevaux et escorté de quelques centaines de noctambules.

Les hommes de l'art n'avaient rien négligé pour que cet Énorme voyageur, et son appareil de soutènement parvinssent à bon port sans encombre et sans accident pour les passants ou pour les maisons et les ponts.

C'est l'importante maison Caire et Issaurat, des Messageries Nationales, rue Macé à Cannes, qui avait été chargée du transport.

Tout se fit très habilement et très heureusement. Cinq gardiens de la paix, sous les ordres d'un brigadier, étaient venus attendre le grand végétal au passage à niveau de la rue d'Antibes : ils veillèrent à la sûreté publique dans la traversée de la ville et jusqu'à la villa.

A cette occasion la Baronne de Rothschild vient de donner à la police, à titre d'encouragement, la somme de 400 Fr.  

 

INSOLITES  

A la carte, au restaurant La Piazza, Fettucini la Gina Lollobrigida.

fettucini à la Gina Lollobrigida

Photo MLR.  

J’imaginais deux coupoles surmontées chacune d’une petite tomate confite. Qu’importe l’aspect pourvu qu’on ait … Ce fut un régal. Heureux temps du Festival quand les vedettes se mêlaient aux Cannois, Fellini et Bellini figurent également sur la carte.

 

ON NOUS COMMUNIQUE

Samedi 7 décembre, à 16 h au logis des jeunes de Provence aura lieu le traditionnel buffet de Noël après la projection de la diapo-conférence La vie des Cannois à la Belle-Époque. Pour tous renseignements  ( 04 93 69 11 57.

Mercredi 4 décembre à 14h30 les  Pitchounes aux Archives : Sceau et calligraphie au Moyen Age pour les enfants de 7 à 12 ans . Inscription au 04 89 82 20 60.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mlr - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens