Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 22:53

~~ACTUALITÉS

LA MACHINE DE VICTOR a été présenté au « Short film corner » dans le cadre du Marché du film pendant le Festival de Cannes 2015, le rendez-vous du court métrage.

Jean-Marc Olivier en est le réalisateur ; il est enthousiaste : Victor Tuby… Ce personnage énigmatique est un peu notre Léonard de Vinci cannois. C’est un thriller fantastique entièrement tourné et réalisé à Cannes par l’équipe de l’AC2CA. Dans un Nice-Matin du 19 mars 2010, Jean-Marc Olivier était accompagné de Christophe Roussel, également Cannois pour présenter un scénario qui s’élaborait. Jean-Marc Olivier a déjà préparé le scénario d’un long métrage avec la reconstitution de lieux de légende, comme l’hypothétique chemin sous-marin qui relierait le quartier du Suquet aux îles de Lérins. Pour en savoir plus : www.lamachinedevictor.fr

Que connaissons-nous de Victor Tuby, cet homme d’actuelle légende ?

Il est né à La Bocca, quartier Saint-Joseph. Il fait des études de droit et fréquente les Beaux-Arts. Il effectue son service militaire à Aix-en-Provence, découvre à cette occasion le Félibrige et se lie d’amitié avec Frédéric Mistal. En 1919, après la guerre qu’il termine avec le grade de capitaine, il épouse Suzanne Clément, s’installe au moulin de Forville acquis par sa famille en 1835 et fonde la même année l’Académie provençale. Le moulin se transforme en centre culturel, Victor Tuby y enseigne le Provençal et réalise de nombreuses sculptures, l’actualité demandant des monuments aux morts.

Il engage des professeurs de danse et de chant, réédite le Trésor du Félibrige de F. Mistral. Le Moulin, en 1933, servira à l’organisation de fêtes latines.

Victor Tuby se livre à d’autres activités, il crée un laboratoire de chimie galénique (en mémoire de la doctrine de Galien (129-200), ainsi baptise-t-il son nouvel atelier pour la préparation et la conservation des médicaments. Il élabore des remèdes contre la fièvre aphteuse ou la fièvre de Malte.

 Prospectus Victor Tuby gaz verso agazol. Photo F.R.

Prospectus Victor Tuby gaz verso agazol. Photo F.R.

Chargé des médicaments de sa composition, il partait dans l’arrière-pays au chevet des malades au volant de sa « Rosengart » encore visible et restaurée au « moulin ».

 Victor Tuby Notice fièvre aphteuse. Photo F.R.

Victor Tuby Notice fièvre aphteuse. Photo F.R.

~~Il s’adonne à la radiesthésie, il étudie les effets des radiations telluriques, la ''thérapeutique phytothérapique''. Il sillonne l’arrière-pays à la recherche de plantes. Il collectionne les antiphonaires enluminés, il s’agit de livres liturgiques catholiques utilisés pour les heures canoniales.

Au cours d’une fête de l’Académie Provençale, le caïd de Tunis fut reçu en 1935 au Moulin Forville où Tuby lui remit solennellement, avec un diplôme d’adhérent, la cigale d’or symbolique. Victor Tuby meurt chez un ami à Tulle le 31 décembre 1945.

N. B. Le moulin était un ancien moulin à huile dit « à sang » car il fonctionnait à la sueur de bêtes ou des hommes. À Cannes, nous pouvons voir outre le monument du Souvenir français, le monument pour le centenaire de la naissance de Mistral, et malheureusement en pierre tendre, la statue de la Sainte Vierge de quatre mètres de haut à la place de la Castre, taillée dans des blocs de pierre de Bourgogne.

Photo Le Souvenir français, la Femme à la Flamme.  Cimetière du Grand Jas. Photo Irène Payan.

Photo Le Souvenir français, la Femme à la Flamme. Cimetière du Grand Jas. Photo Irène Payan.

~~En échange de ses services, Victor Tuby se fait payer en débarrassant les paysans de leurs objets encombrants qu’il restaure, c’est pourquoi on peut voir au moulin Tuby une importante collection de costumes provençaux, de meubles anciens et d’objets traditionnels. Il avait modifié l’intérieur de sa demeure, il est dit que les arcades de son entrée voulaient rappeler la place de Biot. En dernière nouvelle, notre association a pris contact avec l’équipe des cinéastes pour une projection, en septembre, du court métrage, où donc ? Devinez !

~~COMPLÉMENTS D’ENQUÊTES

SUITE ET FIN DES 100 JOURS À CANNES

Le 20 juillet 1815, parvient à la mairie une lettre de Monsieur le sous-préfet : les fonctionnaires qui avaient été remplacés par la violence depuis le 20 mars sont rappelés à leurs fonctions suivant l’ordonnance du Roi donnée à Saint-Denis. Nous avons donné connaissance par écrit tant à M. Poulle qu’à M. Antonio Violet et Antoine Vidal de reprendre leurs fonctions. Aucun d’eux ne s’étant présenté, nous avons cru devoir les faire remplacer par trois membres pris dans le Conseil Municipal afin de ne pas laisser la mairie vacante et pour que le service ne put souffrir. Les conseillers provisoires sont Mrs Vraume, Roustan et Esprit Violet, nous leur avons fait la remise des clefs.

Le maire élu sera Joseph Michel Hibert.

ET

C’était le temps où les coureurs s’installaient sur la côte, au soleil. Anquetil s’installe à Cannes et rend visite à ses amis pâtissiers avec Jean Stablinski. En 68, Anquetil gagne le grand prix du Petit Varois (c’était un journal), en 1969, Gilbert Bellone le régional, fait coup double : il s’impose dans le grand prix de Cannes. Chaque ville a sa course ou presque.

~~Sources : Vélo Star, Cyclette revue N° 389

~~LIENS ASSOCIES : G. K. WILKINSON JOHN TAYLOR AND SON, Un Siècle d’histoire.

En 1884, l’unique bureau de John Taylor était situé route de Fréjus, petites pièces plutôt sombres, et à la porte à côté, le Salon de lecture (de l’ère victorienne). L’Agence poursuit ses activités, elle évacue le front de mer et s’installe dans l’ancien local, rue Maréchal-Foch. En 1964, le Siège social déménage sur la Croisette, à la villa Saint-Michel. La construction date de la fin du XIXe dans le style chalet. Le jardin est l’un des rares jardins qui subsistent sur la Croisette. L’intérieur décoré dans le style de l’époque est composé de pièces aux proportions harmonieuses et aux plafonds délicatement ouvragés. On a plaisir à y travailler… À l’étage supérieur se trouve un appartement confortable à l’usage des invités. Au rez-de-jardin un appartement de gardiens et les réserves pour les archives. Les anciennes écuries à l’arrière ont été transformées en bureaux modernes.

Photo Agence Taylor, anciennement villa Saint-Michel.

Photo Agence Taylor, anciennement villa Saint-Michel.

~~INSOLITE : Les suppositoires en végétaux Dans les palmiers touchés, il a pu être recensé entre 300 et 1 000 charançons et toutes les espèces sont attaquées. La plante meurt entre 2 et 5 ans selon l'importance de l'infection. Les chenilles de Rhynchophorus dévorent les jeunes palmes avant de coloniser les cœurs et d'y creuser leurs galeries.

Photo palmier MLR

Photo palmier MLR

ON NOUS COMMUNIQUE

Au cours de la dernière sortie à Menton, dans les jardins du palais Carnolès, nos amis ont fait un beau voyage en Extrême-Orient, en Afrique ou en Austrasie, en contemplant un immense podocarpus de la famille des conifères mais sans aiguilles proprement dites.

Podocarpus, jardins du palais Carnolès. Photo M.D.
Podocarpus, jardins du palais Carnolès. Photo M.D.

Podocarpus, jardins du palais Carnolès. Photo M.D.

Le nom générique Podocarpus vient du grec pous, podos, le pied - et karpos, fruit, en référence aux pédoncules charnus des fruits. Il a été créé par le botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle (1746-1800). Merci Wikipédia, pour le gros plan ci-dessous également.

 

ON NOUS COMMUNIQUE

Visite pédestre et commentée du quartier Prado-République le 10 juillet à 10 heures. Contacter les Archives municipales. Tel: 04 89 82 20 70.

Partager cet article

Repost 0
Published by mlr
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens