Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 00:40

    en-tête ami archives Bis

Notre amie Andrée Bachemont nous a quittés le 13 décembre 2013. Elle avait créé en 2001 l’Association des Amis des Archives de Cannes dont elle a assuré la présidence pendant onze années.

Madame Bachemont aimait notre ville de Cannes et son histoire, publiant de nombreux articles tant à la Société Scientifique et Littéraire que dans les éditions des Amis des Archives ou de la Ville. Elle reçut, en 2007, la Médaille de la Ville de Cannes pour son formidable travail de mémoire.

Pour tous, elle sut créer un réseau d’amitié que nous nous devons de conserver.

 

 

Le CHATEAU DE PIERREVAL: une villa bien cachée.   villa selcosa 1 (414x640)

 

4 février 1906  « Mon cher André, quand vous aurez un moment, présentez-vous à  la villa Selvosa, chez Monsieur Rickmers, mon ami, avec cette carte. Vous y trouverez de grands amis de la musique et une famille charmante qui vous fera un excellent accueil, votre bien affectionné… »  

   

 

   

La Villa Selvosa, à cette époque était  située entre l’avenue Isola Bella et le boulevard Montfleury, dans un parc d’environ  37 000 mètres carrés, existe-t-elle toujours ?

Au 39 boulevard Montfleury une discrète inscription sur les piliers en pierre d’un imposant portail en partie bétonné, nous indique l’entrée d’origine. Tout proche, une impasse privée, sous une voûte violette de fleurs d’arbre de Judée et de glycine donne accès à diverses résidences nichées dans une luxuriante végétation issues du lotissement de la villa.

 

 

 

 

 

Archives personnelles de F.V.

 

 

villa selvosa-pierval (600x450)

 

 

 

         Villa Selvosa, boulevard Montfleury.          Photo FJ

 

Dans les frondaisons une allée privée mystérieuse et verrouillée donne accès à une propriété cachée par d’imposants arbres, seul un lanternon sur une tour carrée émerge du faîte des arbres, c’est le château de Pierreval, nouvelle dénomination de la villa Selvosa.  

 

Par l’abondante végétation qui l’entoure, le château de Pierreval, reste bien caché au regard d’autrui. En 1914 la revue La vie à la campagne précise que cette villa émerge d’une forêt de palmiers. Ils sont toujours présents phénix, washingtonias, trachycarpus, cycas du Japon, chamaerops, et brahea armata ou palmiers bleus du Mexique, qui avec divers autres arbres centenaires dissimulent ce château.

 


  villa selvosa-pierval végétation

 

Brahea armato ou palmier bleu du Mexique.  Photo F. V.

 

La famille Rickmers étant d’origine allemande, le château a été mis sous séquestre, réquisitionné en 1914, et revendu ensuite plusieurs fois. Après la deuxième -guerre mondiale, les bâtiments, tout en gardant leur aspect d’origine, seront  transformés en copropriété avec huit appartements et le parc sera loti en vingt parcelles, la majorité des arbres du parc d’origine seront sauvegardés.

Les soirées ou les après-midi musicales de la famille Rickmers, ont été remplacés aujourd’hui par les chants d’une multitude d’oiseaux qui nichent dans ce havre de verdure préservé du quartier Montfleury. F.V.  

 

 

CE MOIS A CANNES

20 janvier 1924, le comité des Fêtes nous communique: le mimosa et toutes les fleurs en raison de l’âpreté de l’hiver, sont encore rares et très chers…les frais d’une telle fête (il s’agit de la Bataille des Fleurs et de  la Fête du Mimosa), devenaient impossibles. Nous avons recueilli l’avis de notre colonie hivernante qui reculerait elle aussi devant des dépenses  trop coûteuses. Dix-sept jours de plus aplaniront ses difficultés.

 

LIENS ASSOCIES

ALEX BAUSSY: CANNES AUX ENCHERES SOUVENIRS D’UN COMMISSAIRE-PRISEUR

Alex Baussy relate la vente, en janvier 1966, du domaine du Grand Jardin, appartenant au sculpteur danois Viggo Jarl en même temps qu’une autre de ses propriétés, la villa Le Pin de la Danse en face du port du Moure Rouge. Viggo Jarl résida à Cannes près de vingt ans. Il s’était fixé sur nos rivages en 1925, fasciné par la lumière méditerranéenne tout en restant fidèle, chaque été, à sa province du Sund. Entre autres furent prisés les soixante-dix volumes des œuvres complètes de Voltaire de 1784 et les trente-six volumes de L’Histoire naturelle de Buffon…Le salon Bernadotte, l’un des clous de la vente. Conformément au vœu de l’artiste, le produit de cette vente fut versé à la Fondation Viggo Jarl qui abrite et fait vivre plusieurs dizaines d’étudiants en art de toutes nationalités.

Il nous reste de l’artiste une œuvre « errante » Un pasteur protestant car elle a quitté l’île Sainte-Marguerite pour le cimetière du Grand-Jas. Et, camouflée, bien négligée, dans un recoin du jardin de l’actuelle Médiathèque…

viggo Jarl (480x640)

Viggo Jarl  Les Ephèbes.  Jardin de la Médiathèque.  Photo MRL.

DES VŒUX TRÈS PERSO

Les plus beaux mots de la langue française le plus souvent cités sont Liberté, Egalité, Fraternité, je préfère Respect, je souhaite à toutes et à tous d’être baignés, pour cette nouvelle année, par le respect des autres et d’engendrer le respect.

Pour les Initiés au Tarot, dans le codage des lettres en chiffres (A=1 ; B=2 ; C=3… Z=26), Respect = 14 qu’illustre la lame Tempérance, une lame forte qui illumine les autres. A tous Bonne année 2014.

Pour les plus curieux, chercher Viol dans le même codage et sa représentation picturale dans le Tarot de Marseille. MLR

ON NOUS COMMUNIQUE

Jeudi 16 janvier, Irène Payan présente un diaporama Cannes hier et aujourd’hui qui sera suivi de la traditionnelle galette des rois au Logis des Jeunes de Provence, rue de Mimont.

Pour tout renseignement  (04 93 69 11 57.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by mlr - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens