Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:21


en-tête ami archives Bis

LA BONNE DAME DE NOHANT

George Sand, déçue par son mariage malheureux, trouve consolation dans ses herbiers et ses collections de papillons ; un ami berrichon, Jules Néraud, voyageur, botaniste, horticulteur, l’initie à la botanique.
Sur la Côte, elle est attendue par une de ses amies, Juliette Adam, qui l’invite dans sa villa des « Bruyères » au printemps 1868, située à Golfe-Juan. Cette visite avait été très soigneusement préparée et dans une leSte-Marguerite_PinsJPG.jpgttre, George s’inquiète de savoir si elle trouvera du papier pour écrire et pour les plantes…Le séjour se passe en promenades.
Elle raconte deux journées dans l’Estrelle : montagnes de porphyre boisées sauvages et gracieuses, un pays adorable, l’Estrelle magiquement éclairée, les Alpes et la mer au loin. Dans l’Estrelle, myrte, lentisque, phyllyrera, arbousier…
George écrivait la nuit, dormait le matin, et l’après-midi aimait embarquer avec Juliette sur le petit voilier « la Fadette » pour aller aux Iles. L’île Sainte-Marguerite est plate, il y a un joli bois de pins trop uni, trop bien percé. Le plus beau de la promenade est la traversée, le golfe de Cannes est splendide, la botanique à Sainte-Marguerite : passerina hursita, ruta  graveolens…Les arbres et les fleurs sont les seuls ornements qui n’irritent pas la pensée…F.V.
 

 

LA ZONE DU POUSSIAT

 

Elle se situe au pied du Suquet, à l’actuel marché Forville. Il y a cent ans, cet emplacement était occupé de ruelles, jardins, petites écuries, cours et basses-cours, petites maisons louées à des locataires modestes, repasseuses ou modistes, et avait grand besoin d’assainissement.

le_poussiat_photo.jpg

 En 1871, les premiers coups de pioche avaient été donnés ; les impasses Sainte-Barbe et Pascal avaient disparu avec leurs lots de basses-cours et de latrines qui empuantissaient le quartier.
Les expropriations avaient réjoui certains, ravis de toucher une belle petite somme, d’autres ressentaient une certaine nostalgie à la pensée de devoir quitter leur lieu de naissance. C’était cent cinquante familles, les cinq fours à pain et des petits commerces en chambre, modiste, corsetière, couturière qui se délocalisaient. M.L.L.

Archives municipales de Cannes

 

 

 

LA REINE ALEXANDRINE DE DANEMARK (1879-1952) ET CANNES
 
 Le 22 mars 1897, lors d’une excursion sur l’île Sainte-Marguerite, le prince charmant Christian de Danemark et la jeune duchesse Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin se fiancent.
Alexandrine est âgée d’une dizaine d’années quand ses parents s’installent dans leur superbe demeure, la villa Wenden. Elle s’épanouit librement à Cannes entre son frère, Frédéric-François, et sa sœur, Cécilie.
 Le mariage a lieu le 26 avril 1898 ; la parenté russe, allemande et danoise est réunie dans le grand salon de la villa. Deux cérémonies religieuses suivent le mariage civil, à l’église orthodoxe russe et à l’église évangélique. Après un repas à la villa Wenden, une brillante réception est donnée à la villa Kasbek par l’oncle de la mariée, le grand-duc Michel Mikhaïlovitch.

 Tabernacle-chap-Souvenir.JPG
                                                                                                                                Photo M.L.R.
Tabernacle dans l’église évangélique, actuellement la chapelle du Souvenir, boulevard de la République.

 

Quelques semaines plus tard, le jeune couple part  vers le Danemark. Un an plus tard, il donnera naissance au prince héritier Frédérik puis au prince Knud.
 Durant la Première guerre mondiale, malgré la décision de Christian X de rester en dehors du conflit, il doit, contraint par la redoutable Allemagne, miner les détroits pour éviter toute intervention de la flotte britannique dans la Baltique. 

C’est une effroyable catastrophe : plus de trois cents bâtiments de la marine marchande danoise périssent corps et biens. L’issue de la guerre est tout aussi dramatique pour la reine qui apprendra avec horreur l’assassinat, en Russie, de trois de ses oncles puis le massacre de ses cousins, le tsar Nicolas II et sa famille.

La mère d’Alexandrine, la grande-duchesse Anastasia est restée sur la Côte, elle s’éteint brusquement à Eze, en 1922, d’une congestion cérébrale ; Alexandrine se rend immédiatement à Cannes où ont lieu les funérailles.

 

chateau wenden A la suite de longues tractations, la propriété est acquise par le commandant Gruss-Galliéni, gendre du maréchal. Le couple royal continuera d’y séjourner,  amenant même une suite d‘une vingtaine de personnes. C’est en raison de la participation de Christian de Danemark aux régates d’automne que celles-ci furent baptisées les « Régates royales ». M. A. D.

 

La villa Wenden  Archives municipales de Cannes

 

Vous retrouverez cette évocation historique, villa comprise, au cours de la vidéo-conférence du samedi 18 décembre à 16 heures 30, « La Russie des tsars à Cannes », préparée et présentée par l’Atelier des Amis des Archives, qui aura lieu à Espace Mimont, 5 rue de Mimont.

 

          

 

LU POUR VOUS                                                 

 LA COUPE DE CANNES DU YACHTING

coupe_de_yachting.JPG Elle fut créée en 1896 sous l’initiative du Marquis de Rochechouart, président de l’Union des yachts-men de Cannes. Cette coupe en argent ciselé était réservée à la jauge de 1891, puis de 1899 et enfin à la jauge internationale. Comme pour la première fois, en 1896 entre Koukouska et Amica, elle fut gagnée par Koukouska, le yacht de Monsieur de Glinka et la coupe resta à Cannes.

Sources : PALL MALL IV 1913

 

 

A  PROPOS

L’inauguration des aquariums de l’île Sainte-Marguerite a eu lieu samedi 4 novembre 2010, dans la satisfaction générale. Les quatre aquariums présentent les différents milieux habités du bassin cannois, un herbier de posidonies, des petits fonds rocheux, un milieu de pleine eau sur du sable et un autre de grotte sous-marine.
 ascidie.JPG

Ascidie                     M.L.R.

 

Nos ancêtres, pas gaulois, ont eu les premiers, du moins leur larve, une ébauche de chaîne nerveuse dorsale, bien avant notre ère. De quoi les respecter, non?


LIENS ASSOCIES
L’an prochain, nous ferons une nouvelle rubrique dans laquelle vous retrouverez des anecdotes cannoises extraites de récits ou de romans. Nous demandons à nos lecteurs de nous aider. Ainsi Annabelle Buffet fait une description minutieuse de l’ancienne demeure Aiguebelle, avenue de Bénéfiat. C’est A. Buffet qui nous donne rendez-vous en janvier.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mlr - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens