Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 22:44

~~VILLA ARAUCARIA

La soif des promoteurs nous a intéressés et nous avons eu envie de vous faire connaître davantage l'ancienne villa Araucaria. Elle a été construite à l’intérieur d’un vaste domaine où se trouvait autrefois le château de Thorenc qui fut construit vers 1870 pour la duchesse de Bedford (initiatrice du Five o’clock tea) (billet N°24, avril 2012).

En 1925, un fils de maharajah fit édifier dans le parc la villa Araucaria. Les architectes Emile Molinié, Charles Nicod et Georges de Montaud, la dessinèrent dans le style moderniste de l’époque. Quelques années plus tard la villa devint indépendante du domaine.

En 1928, son propriétaire est M. Durand de Lyon et elle s’appelle La Carmencita. La comtesse Sampieri (née Cahen d’Anvers) l’achètera dans les années 50 au baron de Dietrich, puissant industriel d’Alsace-Lorraine. C’est sans doute la comtesse Sampieri qui fit agrandir la villa et adapter le jardin. Elle possédait aussi les villas Laurence, avenue du Roi-Albert et Elvina, angle du boulevard de la République et de l’avenue de Lyon.

Villa et chemin des AraucariasVilla et chemin des Araucarias

Villa et chemin des Araucarias

Dans le parc loti certainement avec les autorisations nécessaires, sont érigés deux importants immeubles, au moins une vingtaine d’appartements et la villa redistribuée, ce qui signifie une voiture et demie par appartement ; on est loin de deux remises, quatre voitures ou quatre voitures hippomobiles dans le Chemin des Araucarias !

 

 

Maquette du projet en cours.

Maquette du projet en cours.

REMINISCENCE

détail du billet de 20€

détail du billet de 20€

Le nouveau billet de banque de 20 € a en filigrane le portrait d’Europe. La fenêtre située dans la partie supérieure de l’hologramme devient transparente et fait apparaître le portrait d’Europe visible sur les deux faces du billet. Ce portrait provient d’un vase vieux de 2 000 ans découvert dans le sud de l’Italie et qui est exposé au Louvre.

~~Nous avons aussi au Musée de la Mer notre Europe.

L'Enlèvement d'Europe (photo adressée aimablement par le Musée de la Mer).

L'Enlèvement d'Europe (photo adressée aimablement par le Musée de la Mer).

COMPLEMENT D’ENQUÊTE

Un fidèle lecteur communique au sujet de la Californie : elle était surnommée " la petite Sibérie". Cette appellation était due aux vents froids qui règnent toujours dans ce quartier ; le hasard a voulu que les premiers hivernants russes le colonisent à la fin du XIXe siècle.

 

PEINTURES CANNOISES ANECDOTIQUES : LA VILLA ROSALIE

François-Louis Français (1814-1897) : Jardin de la villa Rosalie.

François-Louis Français (1814-1897) : Jardin de la villa Rosalie.

Le 28 décembre 1909, elle est à vendre à l’agence Andrau. Située route d’Antibes et boulevard Alexandre III, elle possède onze chambres et un logement de jardinier au premier étage (toujours accessible entre l’immeuble Diana et la boulangerie). Le terrain est clos des murs, lawn-tennis, puits, nombreuses sources d’arrosage, grand bassin pour irrigation, buanderie, lavoir. Les cocotiers, dattiers, phœnix, mandariniers ornent le jardin.

 

Carte postale aimablement transmise par F.V.

Carte postale aimablement transmise par F.V.

Tout, porte à croire que la résidence Diana a été bâtie sur cette propriété qui en 1954 s’appelle Entella et est convertie en immeuble avec un appartement par niveau.

Sources : Archives municipales 2S 136

 

Tout ça pour ça!

Villa Rosalie Ave. Maréchal-Juin Photo M.L.R.

Villa Rosalie Ave. Maréchal-Juin Photo M.L.R.

 

 

LIENS ANNEXES : PAULINE DREYFUS, CE SONT DES CHOSES QUI ARRIVENT.

Marguerite Maeght habite au 10 rue des Belges. Son fils est Adrien. Une boutique minuscule dont la vitrine est si encombrée qu’on se croirait sur un stand des puces : mobilier moderne et postes de radio, telles sont les spécialités de la maison Arté. Contre les murs,… posées par terre, des dizaines de toiles dont on ne voit que le châssis. … Aimé Maeght se rend régulièrement à Paris pour récupérer les tableaux que les marchands juifs n’ont plus le droit de vendre, ou ceux qui risqueraient d’être pillés par l’occupant allemand… Aimé recouvre les tableaux de scènes de genre peintes à la gouache et signées de sa main ; n’est-t-il pas un artiste, lui aussi ? Marguerite retourne quelques toiles. En vrac, Utrillo, Renoir, Matisse, Monet…

 

Emplacement de la maison Arté, photo MLR.

Emplacement de la maison Arté, photo MLR.

ON NOUS COMMUNIQUE

Vendredi 8 avril vous est proposé un après-midi à Nice.

A 14 heures, visite guidée du vieux Nice et à 16 heures visite de la crypte archéologique.

Pour tous renseignements tel : 06 10 83 12 39.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens