Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 00:17

ACTUALITES : LA CHAPELLE DE LA MISERICORDE

Dans la continuité du Plan-Eglises de la municipalité, la chapelle de la Miséricorde va être rénovée.

Chapelle de la Miséricorde. 16-18 rue de la Miséricorde. Carte postale aimablement prêtée par M.D.

Chapelle de la Miséricorde. 16-18 rue de la Miséricorde. Carte postale aimablement prêtée par M.D.

La chapelle des pêcheurs, édifiée par la confrérie des Pénitents noirs à la fin du XVIe siècle, est située à une extrémité du marché Forville. En 1932, l’Association des descendants des vieilles familles cannoises a demandé son classement comme monument historique.

La première étape de sa restauration est celle du maître-autel. De style baroque, en marbre polychrome, il date de 1775, très détérioré par le plâtre et les attaches en fer attaqués par l’humidité. Le nouveau « massif » aura des tiges en laiton.

Sur le sol de la chapelle, les morceaux de l’autel sont posés comme un puzzle, ils seront traités et reconstitués à l’aide d’une résine acrylique pour redevenir une belle pierre marbrière… suite en septembre.

Un don n’est pas de refus à Fondation du patrimoine. Maitre-autel de la chapelle de la Miséricorde.

Adresse : Fondation du patrimoine des Alpes-Maritimes CCI Nice Côte d’Azur boulevard Carabacel – 06 000 Nice.

Son histoire : elle fut un lieu de réunion de nombreuses assemblées et surtout celle de l’Assemblée des Communautés de Provence le 30 novembre 1635. Elle fut la seule autorisée à pratiquer le culte pendant la période révolutionnaire.

BILLET N° 154 FEVRIER 2023
BILLET N° 154 FEVRIER 2023
BILLET N° 154 FEVRIER 2023

DOU 30 DE NOUVEMBRE AU 6 DE DESEMBRE 1635

L’ASSEMBLADO GENERALO DI COUMUNAUTA DE PROUVENCO

S’ ES TENGUDO DANS AQUESTO CAPELLO

AQUESTO LAUSO COUNMEMOURATIEUVO ES ESTADO PLACADO

PER LI SUEN DE L’ ASSOUCICIOUN DI

DESCENDENT DI VIEII FAMIHO CANENCO

LOU 30 DE NOUVEMBRE 1930

Source : Nice-Matin. 26 décembre 2022

Brochure des Amis des Archives , Le Suquet. M. Longden.

 

BRULANTES ACTUALITES

Voilà un sujet très actuel que Ferdinand Bac (écrivain, caricaturiste, décorateur, paysagiste) a croqué, il y a fort longtemps avec finesse et ironie.

Pour raison de santé Ferdinand Bac séjourna durant quelques années de 1909 à 1917 au cottage Les Néfliers Avenue Jean Mermoz au Cannet et fréquentait la haute société cannoise.  

Collection Frédéric Vincent

Collection Frédéric Vincent

           Retraite de vieillesse.

  • Combien que vous touchez de retraite ?
  • Rien. On dit que je fais partie de l’élite…
  • Je comprends. Vous ne touchez pas mais vous jouissez de l’estime générale…

 

CE MOIS A CANNES :

Image du bal costumé collection Frédéric Vincent
Image du bal costumé collection Frédéric Vincent

Image du bal costumé collection Frédéric Vincent

Jeanne Marni, hôte particulièrement appréciée, a participé durant ses longs séjours à Cannes à la vie intellectuelle et mondaine de la ville.

En date du 24 février 1909 Le Littoral relatait :

Jeanne Marni est la bohémienne du bal costumé offert par la famille Capron dans leur villa Madrid :  une bohémienne étonnante de pittoresque, de relief, une bohémienne « pour de vrai ». Superbe dans son châle et sous son foulard qui semblent être sortis de quelque roulotte de romanichel, elle est diseuse de bonne aventure et distribue des petits papiers qui doivent avoir du bon, car ceux qui les reçoivent paraissent ravis. On raconte que, sur ces papiers, sont des perles fines, tirées de l’écrin d’un écrivain bien connu et très aimé. Les bohémiennes sont femmes à se voler elles-mêmes, étant capables de tout…

 

COMPLEMENT D’UNE VIEILLE ENQUÊTE : ZAMENHOF ET L’ESPÉRANTO (billet N° 47 mars 2014)

Ce billet s’intéresse à la fille de Louis-Lazare Zamenhof : Lidia Zamenhof .

Lidia Zamenhof a donné des cours d’espéranto à Cannes et dans de nombreuses villes de France. Elle restait trois semaines pour initier cette langue que son père espérait universelle.

Résidant au 20 rue Borniol, elle y donna son premier cours le 12 janvier 1934 ; Le Littoral ne manqua pas de le souligner.

BILLET N° 154 FEVRIER 2023
BILLET N° 154 FEVRIER 2023

Madame Antoinette Faure, également espérantiste, invita Lidia Zamenhof à loger à son domicile familial à Fréjus, celle-ci accepta tout en assurant sa permanence de Cannes. Durant tout le séjour de Lidia là-bas, le drapeau vert voletait devant la maison…, écrivit Antoinette Guignes, fille de Madame Faure. La famille se sentait honorée de pouvoir héberger cette éminente et charmante personne qu’était Lidia.

Les chaleureuses relations entre la famille Faure et Lidia continuèrent les années suivantes. En 1935, Madame Faure visita Varsovie, en chemin pour la Russie, où elle fut reçut amicalement par Lidia à la gare.

Entre 1932 et 1937, Lidia Zamenhof donna cinquante sessions d'espéranto avec la méthode Cseh, ayant approximativement 3 000 élèves, attirant des millions d'adeptes à la langue internationale.

Après l'invasion de la Pologne, la Gestapo de Varsovie reçoit l'ordre de « prendre soin » de la famille Zamenhof. L’un des enfants du Docteur Zamenhof, son fils Adam est tué dans un camp en 1940 et les deux sœurs,  Sophia et Lidia, sont assassinées dans le camp d'extermination de Treblinka en 1942.

La guerre est un fléau.

 

ON NOUS COMMUNIQUE

Samedi 18 février : conférence par Monsieur Félicien Carli, architecte, fondateur de l’association Terres et Couleurs. Le sujet : les Ocres au service de l’architecture et du patrimoine.

Un goûter terminera l’après-midi. Rendez-vous 14h30 à la Maison des Associations, 1 avenue des Broussailles. Inscription avant le 8 février. Pour tous renseignements tel : 06 10 83 12 39.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2022 6 17 /12 /décembre /2022 20:42

ACTUALITES : CANNES A SA MASCOTTE : LERO

C’est un curieux dragon, Léro, animal légendaire jadis combattu par saint Honorat. Sa disparition remonterait au Moyen-âge, liée à une rencontre avec saint Honorat, un ermite venu chercher le repos de son âme et dédier sa vie à Dieu dans une île quasi déserte si ce n’est habitée par un être merveilleux, mystérieux et majestueusement bleu. L’endroit était infesté de serpents dont saint Honorat parvint à se débarrasser.

Un combat eut lieu entre Honorat et le dragon. Celui-ci voulut effrayer plutôt que blesser, il frappa vigoureusement le sol avec sa queue, si fort que l’île se brisa en deux donnant Lérins et Lérina pour la plus petite. La Créature s’engouffra dans la Méditerranée pour disparaître à jamais.

 

BILLET N° 153 JANVIER 2023
BILLET N° 153 JANVIER 2023
BILLET N° 153 JANVIER 2023

Il est devenu le mythe du Dragon protecteur de Cannes.

Mais aussi : un temple consacré à Léro, fameux pirate des âges héroïques  dans lequel il faut peut être voir une des formes de l’Hercule gaulois, s’élevait sur la grande île qui prit son nom Lérins, tandis que la plus petite s’est appelée Lerina ou Plenasia.

Sources : Cannes-Soleil N° 232. Décembre 2021.

                 Les guides bleus Provence-Hachette.1943.

Que cette mascotte, à côté de la palme d’or du cinéma, personnifie Cannes ? Pourquoi pas et nous lui apportons tous nos vœux  et soutien.

 

NOUVELLE ÉVOCATION DU PASSE :

En décembre dernier, Juliette Adam a été mise à l’honneur par la ville de Vallauris Golfe-Juan, quel lien pourrait-on établir entre la villa L’Espace et Juliette Adam ? Il semblerait aucun et pourtant…

Évoquons L’Espace sur la route d’Antibes, c’est l’une des dernières villas cannoises en bord de mer au n°124 route d’Antibes.

L'Espace, 124 Avenue Maréchal Juin
L'Espace, 124 Avenue Maréchal Juin
L'Espace, 124 Avenue Maréchal Juin

L'Espace, 124 Avenue Maréchal Juin

En 1957, l’agence Andrau vante cette villa d’environ 50 ans d’âge,  l’avantage tout particulier de la vue sur les iles de Lérins, de sa proximité avec la mer ; on accède directement du jardin en traversant la voie ferrée et en descendant un petit chemin à pic… le rez-de-chaussée est vaste : vestibule, salle à manger, grand salon, anciennement atelier de peinture … 

A présent, évoquons l’ancien occupant de cette villa : il s’agit de Charles Franzini d’Issoncourt.  Artiste peintre reconnu à l’époque ; avant 1900 il expose à Chicago, Munich, Bruxelles, Londres.

Las de la vie parisienne et accompagnant sa mère l’hiver à Cannes, il s’y établit au début du XXe siècle. Très vite il s’imposa parmi les hivernants cannois comme portraitiste et s’impliqua dans la vie artistique de cette ville comme président de l’Association des Beaux-arts. Il est recherché pour ses portraits par l’aristocratie mondaine et les célébrités de la littérature et des arts. Il est entre autres le portraitiste de Juliette Adam en1894 et de Mme Capron en 1908.

Madame Juliette Adam et Madame André Capron par Charles Franzini d'Issoncourt.
Madame Juliette Adam et Madame André Capron par Charles Franzini d'Issoncourt.

Madame Juliette Adam et Madame André Capron par Charles Franzini d'Issoncourt.

Deux grands panneaux religieux datés de 1914 et 1917, (probablement offerts) dédicacés « en souvenir de ma mère chérie » (décédée à Cannes en janvier 1912), sont visibles à l’église Notre-Dame-des-Pins, en très mauvais état hélas.

''En souvenir de ma mère chérie'' Franzini d'Issoncourt 1914.
''En souvenir de ma mère chérie'' Franzini d'Issoncourt 1914.
''En souvenir de ma mère chérie'' Franzini d'Issoncourt 1914.
''En souvenir de ma mère chérie'' Franzini d'Issoncourt 1914.

''En souvenir de ma mère chérie'' Franzini d'Issoncourt 1914.

CE MOIS A CANNES : LE CANNET

Le Cannet était destiné à être un quartier de Cannes comme La Bocca.

Le Cannet jalouse Cannes à partir du XVIe siècle, le commerce, la pêche, la mairie, la justice, l’hôpital, même une école avec une classe de latin, tout est pour Cannes. Pourtant avec l’élevage, la vigne, l’olivier, les figues et toutes sortes de fleurs à parfum ; la survie de la population est assurée sous la protection de l’église Sainte-Catherine.

En mai 1773 (sous Louis XV) les Cannois écrivent au contrôleur général des finances du Roi pour s’opposer à la demande d’indépendance des Cannettans.

Le 9 août 1774, le Roy Louis XVI, en son Conseil, a ordonné que la paroisse du Cannet soit,  à l’avenir un corps de communauté distinct et séparé de celui de Cannes…

Depuis le 29 janvier 1777 (Louis XVI) Le Cannet est officiellement une commune du royaume.

 

COMPLEMENT D’ENQUÊTE : Galerie Cavalero suite… (Voir billet 152 novembre 2022)

(1980) Photos de Michel Ducruet : sur la photo c'est une des œuvres de Seund Ja Rhee qui est devant la vitrine, à côté d'une des miennes (Circus) au fond à droite au-dessus du livre d'or.
(1980) Photos de Michel Ducruet : sur la photo c'est une des œuvres de Seund Ja Rhee qui est devant la vitrine, à côté d'une des miennes (Circus) au fond à droite au-dessus du livre d'or.

(1980) Photos de Michel Ducruet : sur la photo c'est une des œuvres de Seund Ja Rhee qui est devant la vitrine, à côté d'une des miennes (Circus) au fond à droite au-dessus du livre d'or.

Partageons le témoignage de Michel Ducruet, artiste peintre cannois (de 1978 à 1982) dont les toiles ont été exposées à la galerie Cavalero : C’est une très bonne aventure que celle des Cavalero. Sans hésiter, leur Galerie fut une des toutes meilleures de la Côte…

Une nièce des Cavalero m'a appris que ce fut Picasso lui-même qui poussa Lionel à se lancer dans le commerce d'art ; il avait repéré qu'il avait l'œil au fil des conversations qu'ils eurent sur la plage de Golfe Juan... Il y a donc un lien entre des personnages comme Ambroise Vollard et Lionel Cavalero via l'intermédiaire de Picasso. Ce n'est pas rien.

Par l'intermédiaire de Lionel Cavalero,  j’avais glané le grand prix de Peinture de Saint Raphaël, obtenu un chantier de décorations murales au collège de Ranguin (aujourd’hui Gérard Philipe) et rencontré des artistes que j'ai revus en Normandie et à Paris.

Décorations murales au collège Gérard Philipe de Ranguin (Photos M. D.)
Décorations murales au collège Gérard Philipe de Ranguin (Photos M. D.)

Décorations murales au collège Gérard Philipe de Ranguin (Photos M. D.)

Entre 1978 et 1980 j’y passais une à deux fois par semaine, j'y retrouvais quelquefois des amis comme le peintre allemand Jean Leppien ou la peintre coréenne Seund ja Rhee, le japonais Ado Satoet après quelques minutes nous finissions par tirer la bonne ficelle et parler de peintres...

 Il (Lionel Cavalero) avait dans une petite pièce des toiles qu'il allait chercher pour les besoins de ses démonstrations… Sa femme parlait peu mais dans le mille... Il aimait raconter les dessous du marché, les incohérences ou les âneries de certaines autorités... On a bien ri quand il confia que Man Ray donnait ses toiles pour rien, sachant qu'elles ne valaient pas grand-chose, et que le Musée Beaubourg s'était fendu d'un million de francs pour en avoir une, alors qu'en même temps Fromanger fut presque de sa poche pour sa rétrospective. L'année de la fermeture, au mois de juin, ils (Lionel et Christie Cavalero) nous ont offert un chaleureux gueuleton d'artistes, sans adieux ni discours, comme je n'en ai plus vu…

Un grand merci à Michel Ducruet de nous avoir accordé le partage de son témoignage et de ses photos par l’intermédiaire de E.R.

 

ON EN A PARLE ET ON EN PARLE :

A propos d’écriture : La ville de Vallauris a lancé un premier concours de nouvelles Juliette Adam. Dix-neuf candidats se sont retrouvés en lice. La remise des prix a eu lieu le 7 décembre 2022. Et devinez qui a reçu le premier prix ? C’est Eliane Reig, une de nos très anciennes et fidèles adhérentes qui œuvre assidûment au sein de l’équipe du blog. Nos plus sincères félicitations à notre amie.

Lien pour lire les nouvelles :https//bit.ly/concours deNouvellesJulietteAdam-participants 2022

 

BILLET N° 153 JANVIER 2023
BILLET N° 153 JANVIER 2023
BILLET N° 153 JANVIER 2023

ON NOUS COMMUNIQUE:

Samedi 28 janvier : Conférence par Sandrine Skiller, licenciée en droit et sciences du comportement : Le profilage, une aide à l’enquête suivie de notre traditionnelle galette des rois.

Rendez-vous : 14H30 Maison des Associations 1, Avenue des Broussailles (bus n°2 arrêt la Fontaine)

Inscription indispensable avant le 15 janvier.

Pour tous renseignements tel : 06 10 83 12 39

 

NOUVEL AN

Avec ou sans serpillère, nous souhaitons à nos lecteurs une année sereine.

 

Lettre manuscrite de vœux. Merci à F. V.

Lettre manuscrite de vœux. Merci à F. V.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2022 7 13 /11 /novembre /2022 20:12

ACTUALITES : LA VILLA ROCAMARE, sa nouvelle vie.

La Belle Plage ouvre un spa dans la villa Rocamare métamorphosée après trois ans de travaux. Quel petit bijou d’architecture du XIXe siècle pour une nouvelle vie ?

Actuelle Villa Rocamare, annexe de l’hôtel Bel Plage.
Actuelle Villa Rocamare, annexe de l’hôtel Bel Plage.
Actuelle Villa Rocamare, annexe de l’hôtel Bel Plage.

Actuelle Villa Rocamare, annexe de l’hôtel Bel Plage.

La maison dite la Grande Rocamare construite avant 1883 figure sur le Plan régulateur avec les deux autres villas qui l'accompagnent : la Petite Rocamare et la villa Gothique.

Sur le plan régulateur , la Grande Rocamare, lot 44,  est au premier plan, le lot 45 est le plan de la Villa Gothique et le lot 46 celui de la Petite Rocamare.

Sur le plan régulateur , la Grande Rocamare, lot 44, est au premier plan, le lot 45 est le plan de la Villa Gothique et le lot 46 celui de la Petite Rocamare.

Lucien Mangini, député de Lyon, avait l'intention de se porter acquéreur de cette propriété en 1892. Jusqu'en 1937 elle appartint à Mme Jules Deseilligny, puis à son héritier Gaston Célérier. L'ensemble est aujourd'hui complété par d'autres bâtiments et transformé en résidence.

De la Grande Rocamare on ne connaît que le plan-masse organisé en deux ailes saillantes encadrant un corps central. Elle partageait avec la villa Gothique une cour d'entrée close d'un mur percé d'un portail monumental rectangulaire encadré d'ailerons et sommé de boules.

A remarquer sur les deux photos le mur de pierre à gauche et le portail d'entrée toujours actuel.A remarquer sur les deux photos le mur de pierre à gauche et le portail d'entrée toujours actuel.

A remarquer sur les deux photos le mur de pierre à gauche et le portail d'entrée toujours actuel.

La Petite Rocamare s'élève au nord-ouest de la propriété. C'est une maison de plan composite dissymétrique avec une aile saillante arrondie intégrant une loggia au 2e étage. Ses façades à travées de baies rectangulaires sont banales. Les étages sont hiérarchisés : quelques services et la cuisine, sans communication directe avec la salle à manger au rez-de-chaussée, sont à l'étage de soubassement. Il n'y a qu'un seul escalier. Le 1er étage contient une salle de bain et 2 cabinets de toilette pour 3 chambres de maîtres, le 2e étage, un cabinet de toilette pour une chambre avec loggia et 4 chambres de domestiques. Le jardin paysager est de niveau, en terrasse au-dessus du rivage. On y descend par un escalier symétrique depuis la cour d'entrée carrelée en larges tapis géométriques.

HISTOIRE D’ART CANNOIS

En date du 22 novembre 2002 Le Journal des Arts titrait : ‘’Les Cavalero se séparent de leur coup de cœur’’. C’est l’annonce de la mise aux enchères le 24 novembre à Drouot de la collection Cavalero composée de plus de trois cents œuvres. Mais quel est donc le parcours de ce galeriste installé au 103 rue d’Antibes à Cannes ?

103 rue d'Antibes. Photo MLR.

103 rue d'Antibes. Photo MLR.

L’épopée commence en 1947, Lionel Cavalero kinésithérapeute et son épouse Christie professeur de natation ouvrent une plage à Golfe Juan. Ils ont pour clients les enfants de vacanciers plus ou moins anonymes tels que Pablo Picasso, qui signe pour les plagistes un billet de mille anciens francs, et le sculpteur Claude Viseux qui leur propose de payer les leçons de leurs enfants avec une œuvre. C’est ainsi que débute leur rapport à l’art contemporain. Au fil du temps,  ils lient amitié avec les artistes de passage, achètent quelques œuvres et les murs de leur bar se transforment en cimaises avec des œuvres de Boumeester, Atlan, Viseux … quelques œuvres sont achetées et dès 1959, l’amitié qui les lie à Christine Boumeester les encourage à lui proposer un contrat : ils mettent au point un système de cotisations qui permet aux adhérents d’acheter à moindre prix une œuvre de l’artiste accompagnée d’une lithographie.

En 1960 la galerie Cavalero ouvre à Cannes au 103 de la rue d’Antibes. De rencontres en amitiés, les galeristes soutiennent les artistes qu’ils apprécient tels que Christine Boumeester, Serge Poliakoff, Sonia Delaunay, Natalia Dumitresco, Claude Viseux, François Arnal, Bryen, Schneider, Hartung, Lam, Gastaud, Luc Peire, Fautrier, Wols, quelques rares Picabia…  jusqu’en 1980 où la galerie change d’histoire… A suivre...

BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022
BILLET N° 152 DECEMBRE 2022

CE MOIS A CANNES :

En décembre 1869, Juliette Adam invoqua les dieux païens au Cercle nautique, s’annonçant païenne, croyante aux dieux de la mythologie grecque. Scandale ! Le vieux M. Duboys se met cahin-caha à la tête de la croisade pour la religion chrétienne. L’époux Adam défend son épouse en engageant trois duels : le duel Dollfus, le duel Duboys, le duel Tollemache Sinclair. M. Duboys fait sur l’heure de plates excuses, Dollfus apprenant les faits blâme sa femme et déclare qu’il offrira son bras à Mme Adam quand elle reparaitra au Cercle, quant à Sir Tollemache Sinclair, il envoie également une lettre d’excuses… aucun duel n’eut lieu.

Source : Le Goût de Cannes. Collectif. Mercure de France.

Juliette Adam et son époux Edmond Adam

Juliette Adam et son époux Edmond Adam

INFORMATION :

Suite à notre article "ACTUALITES" du Billet 151 de novembre 2022, nous avons bien cherché pour savoir que le mythique trimaran Flo barré par Philippe Poupon  est arrivé à bon port à la 90e place sur les 138 voiliers engagés dans la course. Belle performance tout de même pour une vieille coque !  Nous regrettons que l’Événement n'ait pas été relaté par nos médias. 

 

ON NOUS COMMUNIQUE :

Samedi 10 décembre 14h30 : Salle événementielle Maison des Associations, 1 avenue des Broussailles. Conférence de Monsieur R. POGLIANO : Rattachement du comté de Nice à la France, suivie du traditionnel buffet de fin d’année.

Inscription au buffet indispensable avant le 2 décembre.

Pour tous renseignements : tel 06 10 83 12 39.

 

ON EN PARLE ET EN REPARLERA ...

BILLET N° 152 DECEMBRE 2022

VU POUR VOUS...

Bonne pêche pour les boxoferrophiles, à ''Forphille'' ...

Bonne pêche pour les boxoferrophiles, à ''Forphille'' ...

Et rendez-vous l'année prochaine...

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2022 1 17 /10 /octobre /2022 16:15

ACTUALITES :

 Philippe Poupon  sur le trimaran de Florence Arthaud dans le vieux port de Cannes. Le Point 22 Septembre 2022.

Philippe Poupon sur le trimaran de Florence Arthaud dans le vieux port de Cannes. Le Point 22 Septembre 2022.

Que faisait le trimaran Lakota dans le vieux port de Cannes ?

Evoquons son histoire et celle de La petite fiancée de l’Atlantique,  Florence Arthaud, qui l’a rendu célèbre du temps où il se nommait Pierre 1er.

Le 18 novembre 1990, un peu avant minuit, Florence Arthaud, 33 ans, franchit la ligne d'arrivée de la 4ème Route du Rhum. La navigatrice rallie Pointe à Pitre en 14 jours, 10 heures, 8 minutes, 28 secondes en devançant Philippe Poupon.

BILLET N° 151 NOVEMBRE 2022

Le trimaran qui lui donnait la victoire avait été conçu pour elle. Elle le baptisa Pierre Ier.

Elle avait déjà eu un bateau au nom de Pierre Ier de Serbie.

En 1990, la Serbie et la Bosnie commencent une guerre fratricide, il est opportun d’effacer la Serbie sans effacer l’image d’un roi exemplaire. La question demeure, pourquoi ce patronyme ? Ce roi (1844-1923) n’est guère de l‘époque de Florence Arthaud. Nous comptons sur la sagacité de nos lecteurs.

NB : une partie des cendres de Florence Arthaud, décédée accidentellement le 9 mars 2015, est inhumée à l’île Sainte-Marguerite qui représentait pour elle un lieu magique, auprès de son frère Jean-Marie, décédé en 2001.

Pierre tombale de Florence et Jean-Marie Arthaud. Ile Sainte-Marguerite.
Pierre tombale de Florence et Jean-Marie Arthaud. Ile Sainte-Marguerite.

Pierre tombale de Florence et Jean-Marie Arthaud. Ile Sainte-Marguerite.

La raison de la présence à Cannes du trimaran est à la fois un hommage à Florence Arthaud et le point de départ d’une nouvelle aventure. Pierre 1er reprend du service pour la 12e Route du Rhum sous son nouveau nom Flo qui sera le titre éponyme du film réalisé en la mémoire de Florence par son amie Géraldine Danon, il sortira à l’écran en 2023.

Sources : Le Point 22 Septembre 2022.

Florence et ses amis Géraldine et Philippe.
Florence et ses amis Géraldine et Philippe.

Florence et ses amis Géraldine et Philippe.

 

ACTUALITES : GALERIE D’ART ETERSO

Fausse actualité mais l’idée est reliée à la chute du mur de Berlin en novembre 1989.

Ce fut un hôtel particulier.

Villa Eterso. Angle des boulevards d’Alsace et de Strasbourg.
Villa Eterso. Angle des boulevards d’Alsace et de Strasbourg.

Villa Eterso. Angle des boulevards d’Alsace et de Strasbourg.

La villa a été construite entre 1870 et 1874, selon les plans de l’architecte cannois L. Vianey. Son fronton est richement sculpté. Les deux ailes seront rajoutées dix ans plus tard. Elle s’est appelée villa Emilia en 1875, Julia en 1878, Magnolias en 1893 et Eterso en 1900.

Dès Pâques 1989, Cannes renoue avec sa tradition de ville des arts. Le propriétaire en fait alors une galerie d’art, avec à l’étage, une exposition permanente, au rez-de-chaussée, trois salles destinées à des expositions tournantes. Quant aux sculptures, elles auront comme décor naturel, le jardin entièrement redessiné par un paysagiste.

Carton d’invitation pour le vernissage d’une exposition orchestrée par Richard David.
Carton d’invitation pour le vernissage d’une exposition orchestrée par Richard David.

Carton d’invitation pour le vernissage d’une exposition orchestrée par Richard David.

C’est ainsi que, dans une durée assez courte nous avons pu voir dans l’angle du jardin, une portion du Mur de Berlin. Le « Mur de la Honte », de 3,6 mètres de haut, est tombé dans la nuit du jeudi 8 au vendredi  9 novembre 1989.

Un pan du mur de Berlin. Montréal, à défaut.

Un pan du mur de Berlin. Montréal, à défaut.

La galerie Eterso est en difficulté, en dépit de ses qualités qui ont attiré durant quatre ans des visiteurs de la France entière, et son propriétaire, Monsieur Jacques Lambert, gérant de la société SCI Bazard Montereau, envisage de mettre la villa et son parc en vente.

Elle sera revendue à une société « Offshore » qui la cèdera à Serge Laïk, marchand de biens…

Sources : Nice-Matin 22 novembre 1988.

                 Publication des Amis des Archives : Le boulevard d’Alsace.

 

LU POUR VOUS : Brian Bouillon-Baker Joséphine Baker, l’universelle. Ed. du Rocher 2021. Merci à Vincent Robert.

BILLET N° 151 NOVEMBRE 2022

En 1968, lors de son voyage en Algérie avec sa mère, Brian (Brahim) d’origine algérienne et septième enfant adopté par la famille Bouillon-Becker, a douze ans.

Brian raconte :

Arrivée à Alger. La presse, la télé… Un opérateur caméra nous cadrait… il officiait pour la chaîne gouvernementale. Futur réalisateur de films, puis lauréat d’une Palme d’Or… Mohammed Lakhdar Amina ne se doutait pas que nous en reparlerions  une trentaine d’années plus tard. Moi non plus, en sirotant en sa compagnie un verre au bar de l’hôtel Martinez, durant le 51e festival de Cannes... Nous sommes de la même origine…il connaît bien Saïda, la ville où je suis né.

BILLET N° 151 NOVEMBRE 2022

Mohamed Lakhdar Amina acteur, réalisateur, producteur, scénariste a obtenu en 1967 le prix de la première œuvre avec « Le vent des Aurès » et la palme d’or en 1975 avec « Chroniques des années de braise » ; en 1968 il était le directeur de l’Office des actualités algériennes.

En 1998 Brian retrouve M. Lakhdar Amina et pour cause lui-même étant comédien.

Mohammed Lakhdar Amina a été lycéen au lycée Carnot, Brian Bouillon-Baker l’a été à l’institut Stanislas.

 

​​​​​​​ON NOUS COMMUNIQUE

Mardi 8 novembre : Visite guidée par Madame J. Saïa, de l’exposition Un Palais pour un Festival . Espace Calmette, rue Docteur-Calmette.

Rendez-vous sur place à 14 h45.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2022 6 24 /09 /septembre /2022 16:16

LE PONTON DE LA DARSE DU BOULEVARD DU MIDI

La darse était utilisée pour la mise en eau des bateaux de l’ancien chantier naval de l’Esterel dont les activités ont cessé depuis 1989.

Abandonnée depuis 30 ans, elle s’étend sur une surface de 1548 m2. . Elle est interdite depuis 2008 mais livrée aux acrobaties risquées des plus jeunes.

La jetée Apollinaire. Merci à U.R.
La jetée Apollinaire. Merci à U.R.
La jetée Apollinaire. Merci à U.R.
La jetée Apollinaire. Merci à U.R.
La jetée Apollinaire. Merci à U.R.
La jetée Apollinaire. Merci à U.R.

La jetée Apollinaire. Merci à U.R.

Aujourd’hui rénovée, on peut y pratiquer la pêche à la ligne et deux escaliers descendent au ras de l’eau pour mener à des pontons d’accostage de 22 mètres en vue d’une fréquentation familiale et sportive. Le site est équipé d’un garde-corps sécurisant pour les promeneurs et bénéficie d’un éclairage adapté pour sublimer l’édifice à la tombée de la nuit.

Elle appartient à l’État, et la Ville qui en a obtenu la gestion pour une durée de 30 ans verse une redevance qui dit-on, est symbolique.

N.B. : la darse Guillaume Apollinaire :  il fut durant une année scolaire élève de « Stan ».

D'une darse à l'autre, la jetée Edouard VII, carte postale anachronique. Etait-ce mieux avant ?

D'une darse à l'autre, la jetée Edouard VII, carte postale anachronique. Etait-ce mieux avant ?

La jetée Edouard VII est inaugurée en 1898 par le prince de Galles. A droite de l’image sera construit le casino, au fond on voit les allées et la place Prosper Mérimée. La photo date des premières années du XXe.

 

ACTUALITÉS VENUES D’AILLEURS : Vallauris a lancé un concours de nouvelles qui s’intitule Juliette Adam, et, à propos de Juliette Lamber, pas encore épouse de Edmond Adam du temps où elle a séjourné à Cannes pour raison de santé, nous vous relatons cette anecdote :

De l’autre côté de la baie de Cannes, en face de moi se trouve un bois de pins où le Dr Maure me conseillait de passer une heure chaque matin, étendue sur le sable au bord de la mer.

J’y voyais de loin Mérimée, suivi de ses vieilles amies anglaises en robe claire, dont l’une portait un carquois et l’autre un grand sac, attachés tous deux par une courroie en bandoulière. Mérimée tenait un arc, tel un dieu, eût dit Homère.

Dessin de F. Bac. Merci à F.V.

Dessin de F. Bac. Merci à F.V.

Certain moment une anglaise passait une flèche. Mérimée tendant l’arc, la flèche sifflait et atteignait une pomme de pin choisie fort mûre. L’une des anglaises courrait après la pomme de pin qu’elle glissait dans son sac, l’autre reprenait la flèche si elle tombait . C’était un émoi silencieux durant le tiré, des cris de joie ensuite, des exclamations ou pour mieux dire des acclamations qui ne finissaient qu’au moment où de nouveau Mérimée tendait son arc et tirait.

Cachée derrière un genévrier, j’observais tout sans être vue.

Je rencontrais un jour Mérimée avec Lord Brougham. Ils me saluèrent et s’arrêtèrent.

Je fis mes compliments à Mérimée sur son adresse à la chasse aux pommes de pins ! Lord Brougham me regardait de son œil plein de malice. Je ne souris même pas. Mérimée me sût gré de la façon sérieuse dont je le félicitais. « En Picardie ajoutais-je, tout homme ayant au cœur quelque fierté est chevalier de l’arc, et je me connais en adresse à ce jeu. La vôtre est grande. Hier vous avez abattu cinq pommes ! »

-- Guillaume Tell est dépassé, répartit Lord Brougham, mais ne trouvez-vous pas que mes deux compatriotes portant flèches et carquois sont bien peu « Psyché » pour ce diable de « Cupidon » ?

Impossible de ne pas sourire.

-- « Teigne » dit Mérimée en riant.

Source : « Mes premières armes littéraires et politiques » Juliette Adam (1904)

 

ACTUALITÉS : VERTE,  ECOLO, CANNES

Un espace planté de fruitiers méditerranéens va naître au quartier de Devens pour préserver un terrain nature et lutter contre les inondations. Un verger de 6 000 m2 au 28 de l’avenue Sainte-Rosalie vendu à la mairie pour 460 000 € par Agirc-Arrco, une parcelle constructible. Les quartiers de Roquebillière et Devens font partie des secteurs sensibles aux intempéries. Huit terrains sont réservés par la Mairie.

 Terrain avec sa végétation spontanée. (Photo Nice-Matin)
 Terrain avec sa végétation spontanée. (Photo Nice-Matin)
 Terrain avec sa végétation spontanée. (Photo Nice-Matin)

Terrain avec sa végétation spontanée. (Photo Nice-Matin)

Le Devens est l’ancien defens, orthographe de 1599, repousse, écarte l’ennemi. Il est défini par Mistral ainsi : Pâturages ou bois communs dont l’usage est réglementé. Il appartenait avant la Révolution aux abbés de Lérins qui s’étaient réservés les terrains les plus favorables à la culture. Là où poussaient des arbres, il était interdit de ramasser les glands.

Sources :  Nice-Matin 29 juin 2022.

                  Digressons autour de deux voies romaines à Cannes. Robert Jeancard.

                 Étude de Toponymie régionale. Pierre Vouland

 

CE MOIS A CANNES :

1882 : inondations du 26 au 27 octobre. Les constructions des Bains Bottin, Lambert et Caraven furent arrachées et dispersées dans la mer. 6 personnes périrent, les intempéries avaient causé pour 92 000 fr de dégâts. Les ruisseaux débordèrent jusqu’à 1 mètre de hauteur, l’hôtel Beau-Rivage faillit s’effondrer à cause du glissement de terrain sapé par les vagues, la voie ferrée avait glissé dans la mer à la hauteur de La Bocca entraînant le train…

Les Bains Bottin dans leur intégralité. La darse aurait pu être baptisée Félix Martin du nom de l’ingénieur qui a sauvé le train à la Bocca …  (cf. image)
Les Bains Bottin dans leur intégralité. La darse aurait pu être baptisée Félix Martin du nom de l’ingénieur qui a sauvé le train à la Bocca …  (cf. image)
Les Bains Bottin dans leur intégralité. La darse aurait pu être baptisée Félix Martin du nom de l’ingénieur qui a sauvé le train à la Bocca …  (cf. image)

Les Bains Bottin dans leur intégralité. La darse aurait pu être baptisée Félix Martin du nom de l’ingénieur qui a sauvé le train à la Bocca … (cf. image)

ON NOUS COMMUNIQUE

Vendredi 7 octobre à 14h30 Club Carnot : A Cannes, des Régates de légende. Conférence de Michelle David et Jacqueline Leconte sur des images de Irène Payan. Inscriptions dans les clubs Cannes Séniors.

 

NE L'OUBLIONS PAS

Nous venons de vivre la perte de Richard David survenue le 31 août. Souvenons-nous de ses conférences, de sa participation aux goûters de Noël et de lui-même, incarnation de la bienveillance. Que son épouse, Michelle, vice-présidente de notre association Les Amis des Archives, et sa famille trouvent ici l’expression de nos plus sincères condoléances.                                          

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2022 2 16 /08 /août /2022 00:06

 

ACTUALITES : LE TEMPLE  MACONNIQUE

Temple maçonnique. Rue Dr Budin

Temple maçonnique. Rue Dr Budin

BILLET N° 149 SEPTEMBRE 2022

Construit en 1869, Il porte le nom de Loge de la Vraie Lumière, une des loges de la Grande Loge de France. Il suit le rite écossais qui va du premier au trente-troisième degré, lui-même passé par le rite hispano-portugais fuyant Isabelle la Catholique et migrant à Bordeaux.

 Le Temple. Le fronton est encore orné de deux sphinx, de l’équerre et du compas.

Le Temple. Le fronton est encore orné de deux sphinx, de l’équerre et du compas.

La bâtisse est inaugurée le 18 mars 1928.

La salle est ornée de tableaux peints .

 Le Temple, intérieur. Nice-Matin.

Le Temple, intérieur. Nice-Matin.

Les douze piliers signifient les signes du zodiaque, la corde à nœuds est le lien qui unit tous les frères.

Il nous a été dit, en la période troublée de 1943, que c’est grâce aux tableaux peints par Jean Despeaux que le temple n’a pas été démoli dans la chasse aux francs-maçons.

Le temple a été baptisé récemment Louis-Lachazette, en mémoire du principal acteur de sa construction. Il accueille quatorze loges et jusqu’à une centaine de frères.

La pierre brute et la pierre taillée posées de part et d’autre du Président sont le symbole du chemin initiatique qu’un frère doit parcourir pour passer de l’apprenti à l’initié.

Espérons que, lors des Journées du Patrimoine, les portes de ce Temple maçonnique seront ouvertes aux Cannois.

 

LES CLAIROIRS

Ils étaient initialement au-dessus d’une porte d’entrée et étaient dépourvus de verres pour laisser entrer air et lumière. L’idée fixe était que l’air vicié, c'est-à-dire non renouvelé était porteur de maladies, ce qui est toujours valable.

Portes rue Négrin, rue d’Alger.
Portes rue Négrin, rue d’Alger.
Portes rue Négrin, rue d’Alger.

Portes rue Négrin, rue d’Alger.

Dans les cités du Moyen-âge, les maisons disposent ainsi d’une climatisation naturelle.

L’été,  les toits sont surchauffés par le soleil. Les ruelles étroites sont plus fraîches et les quelques degrés de différence mettent l’air en mouvement.

L’air s’engouffre dans les corridors par les clairoirs des entrées dotées de grilles et remonte dans les cages d’escaliers et les cours intérieures, le courant d’air chaud selon l’effet de « cheminée thermique » est expulsé en toiture.

Sources :  Félicien Carti ,Ventilations naturelles. Archives municipales BH1782.

 

LIENS ANNEXES : J.M.G. LE CLEZIO Etoile Filante. 1992

1943 : Tristan et sa mère sont réfugiés à Cannes. Ils habitent au premier étage de l’hôtel Victoria une petite chambre avec un balcon donnant sur la place (rond-point Duboys d’Angers). Les premiers étages étaient tous occupés par des familles pauvres que les Italiens avaient assignées à résidence, et il y avait tant de monde que dans la journée l’hôtel bourdonnait comme une ruche.

Auparavant, Tristan et sa famille y (à Cannes) avaient vécu dans le cercle fermé des Anglais en villégiature que la guerre avait encore restreint.

Toutes ces familles juives partiront en autocar à Saint-Martin-Vésubie. Ce village de l’arrière-pays niçois sera membre des « Villes et Villages des Justes de France » et on rendra hommage aux « Justes parmi les nations » de la Vésubie et aux réfugiés juifs déportés en 1943.

Cérémonie du 25 septembre 2016 : Saint-Martin-Vésubie est officiellement reconnu "Village membre des villes et villages des Justes de France".
Cérémonie du 25 septembre 2016 : Saint-Martin-Vésubie est officiellement reconnu "Village membre des villes et villages des Justes de France".
Cérémonie du 25 septembre 2016 : Saint-Martin-Vésubie est officiellement reconnu "Village membre des villes et villages des Justes de France".

Cérémonie du 25 septembre 2016 : Saint-Martin-Vésubie est officiellement reconnu "Village membre des villes et villages des Justes de France".

N.B : le 3 septembre 1943 est proclamé l’armistice entre l’Italie et la coalition anglo-américaine. Il est connu le 8. C’est l’effroi à Saint-Martin : Alors les Italiens vont partir ?

 

CE MOIS A CANNES : UNE MORT ANNONCÉE

A partir de 1856, Prosper Mérimée séjourne régulièrement à Cannes dans l'espoir de soigner l'asthme qui l'affecte. Malgré le climat salutaire de la Côte d'azur, son mal s'aggrave d'année en année. Il s'excuse à plusieurs reprises auprès du Sénat de ne pouvoir assister aux séances en raison de ses problèmes de santé.

Vers  1864, il devient asthmatique, bronchitique et emphysémateux au dernier point. A Montpellier, un médecin  peut le traiter par les « bains à air comprimé ».

L'appareil avait la forme d'un kiosque cylindrique dans lequel on enfermait le malade. Celui-ci, écrit Mérimée, s'assied à l'intérieur « avec une chaufferette sous les pieds ; puis une machine à vapeur pompe dans la boîte l'air qui s'y comprime au point de faire tinter les oreilles assez désagréablement. J'y reste deux heures... ».

Grâce à ce  traitement, imaginé par Tabarié et appliqué à la même époque à Lyon par le docteur Pravaz,  et à son « Institut médico-pneumatique », Prosper Mérimée put respirer, enfin !

Il écrivait à la princesse Colonna : « Mon médecin de Paris m'a ausculté et m'a dit... qu'il ne trouvait plus d'emphysème. Bref, je suis transformé. Très bien, pourvu que cela dure, comme disait à la hauteur d'un 3e étage un homme qui tombait du 5e  ».

Au mois de mars 1869, il paraît si fatigué que son entourage croit sa mort imminente. L'annonce de son décès se répand dans la capitale. La rumeur est confirmée par voie de presse jusqu'à ce que Le Figaro publie un démenti.

Le 10 septembre 1870, il quitte Paris pour la Côte d'azur. Il est exténué et doit s'aliter nuit et jour. Il décède à Cannes le 23 septembre 1870, veillé par Fanny Lagden, son amie de toujours.

 

Maison où mourut Prosper Mérimée. Le Suquet par Prosper Mérimée. Gouache. 35,5 x 44cm. (Photo Musée d’Art et d’histoire de Provence , Grasse)
Maison où mourut Prosper Mérimée. Le Suquet par Prosper Mérimée. Gouache. 35,5 x 44cm. (Photo Musée d’Art et d’histoire de Provence , Grasse)
Maison où mourut Prosper Mérimée. Le Suquet par Prosper Mérimée. Gouache. 35,5 x 44cm. (Photo Musée d’Art et d’histoire de Provence , Grasse)

Maison où mourut Prosper Mérimée. Le Suquet par Prosper Mérimée. Gouache. 35,5 x 44cm. (Photo Musée d’Art et d’histoire de Provence , Grasse)

Sources : Archives du Sénat.

                  Guitard Eugène-Humbert. Revue d’Histoire de la Pharmacie.

 

COMPLEMENT D’ENQUÊTE :

Nice-Matin du jeudi 4 août précise que l’œuvre Le Liberator  faite d’hélices et de moteur, (billet précédent N°148) est de Max Cartier et qu’elle a été posée en 1994. Dont acte.

 

ON NOUS COMMUNIQUE

Dimanche 11 Septembre : Viva Association au Palais des festivals. Nous y sommes.

Bonne rentrée à tous. Cultivons notre esprit, non imposable et à frais réduits. MLR

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2022 4 21 /07 /juillet /2022 21:57

ACTUALITES

Le golden boy algérien, Rafik Khalifa, jugé par défaut en juin dernier à Nanterre, a été jugé pour banqueroute et détournement de fonds. En pleine déconfiture, il avait dissimulé sa villa estimée à 35 millions d’euros, Bagatelle.

On pouvait également lire dans Le Monde du 15 juin 2022 : C’est ici la soirée avec l’acteur du film « Elvis » ? demande un chauffeur dans une camionnette blanche. Des artisans livrent une partie du décor pour une soirée de gala à la villa Bagatelle.

Préparatifs à la réception Soirée Elvis suite à la projection du fim « Elvis » au cours du Festival du film 2022.

Préparatifs à la réception Soirée Elvis suite à la projection du fim « Elvis » au cours du Festival du film 2022.

Prétexte pour évoquer l’histoire de la somptueuse villa Bagatelle à la Californie.

Le duc de La Force en fut le commanditaire en 1928. Cette villa a coûté trois millions de francs-Poincaré. En 1939, le duc de La Force la met en vente, le prix est fixé à deux millions de francs, l’agence Andrau précisant « à débattre ». Elle est décrite comme une maison provençale Louis XVI en crépi rose sur un terrain de 13 000 m2 avec deux étages et ascenseur, aménagée au rez-de-chaussée pour de grandes réceptions, dans un cadre paradisiaque.

En 1942, le duc Caumont de La Force, de l’Académie française, se fait adresser son courrier à l’hôtel Gallia où il réside ayant mis sa villa en vente dès 1939. En 1945, la propriété appartient à Monsieur Hefty.

En 1949, elle possède toujours un petit pavillon de quatre pièces avec garage pour deux voitures mais n’est plus bâtie que sur 2 500 m2.

Benitez Rexach lui succède. C’est un richissime homme d’affaires portoricain devenu fou amoureux de la Môme Moineau qu’il avait épousée en 1929. Cette chanteuse de variétés va illustrer les soirées cannoises, petite marchande de fleurs devenue milliardaire.

 

La Môme Moineau et la villa Bagatelle
La Môme Moineau et la villa Bagatelle
La Môme Moineau et la villa Bagatelle

La Môme Moineau et la villa Bagatelle

L’architecte Gérard, en 1976, modifie notablement la propriété qui possède maintenant trois bâtiments.

En 2002, Rafik Khalifa, pharmacien de formation, achète la propriété 37 millions d’euros. En 2001 elle avait été acquise par un promoteur parisien pour 16 millions d’euros.

C’est dans cette villa qu’est organisée une soirée des mille et une nuits, le 3 novembre 2002, au cours de laquelle trois cents VIP dont Sting, Depardieu, la nièce de G.W. Bush, Jack Lang, s’étaient retrouvés pour fêter le lancement de la chaîne KTV en France par Rafik Khalifa.

Un an plus tard, Rafik Khalifa revend la propriété pour 17 millions d’euros.

Le nouveau propriétaire serait un prince saoudien tandis que R. Khalifa est écroué en Grande-Bretagne.

Et en 2013, c’est un banquier russe qui la rachète pour 21 millions d’euros.  

En février 2017, la propriété est à vendre…

Sources :            La France sans étoile de Philippe Erlanger.       

                            AM Cannes 2S 986

                            Nice-Matin novembre 2002

                            Internet

                            Le Monde 15 juin 2022.

 

SOUVENONS-NOUS

 Il nous faut évoquer la mémoire de deux jeunes cannois décédés dans la nuit du 23 au 24 août 1944 pour la défense de notre ville. Le drame s’est passé sur la hauteur de Saint-Cassien.

Plan de l’ouest de Cannes.

Plan de l’ouest de Cannes.

Francis Tonner était fils de fermiers au chemin des Puits (actuellement avenue Maurice Chevalier). Lait, maïs et céréales, modestes maraîchers. Il s’engagea le 24 octobre 1939 et son frère plus jeune le suivit bientôt. Il devint rapidement sous-officier. Il ira près de Toulouse délivrer un des principaux chefs de la Résistance belge. Les deux frères, en 1942, entrèrent au Service Secret britannique puis dans l’armée secrète (AS 24). La maison familiale devint alors un nid de résistance (dépôt d’armes et caches).

Abattu par les Allemands, Francis Tonner avait 24 ans.

Henri Bergia, fils de boulanger travaillait dans la marine marchande, il était démobilisé quand il entra dans la résistance à l’AS 24. Il y rencontra Francis Tonner le 23 août 1944, une petite équipe de treize hommes partit détruire les batteries allemandes du sommet de la colline des Puits ; à la hauteur de Saint-Cassien, elle fut frappée de plein fouet par l’ennemi. Francis Tonner, Henri Bergia, Janvier Passero y périrent. On retrouva les corps des dix parachutistes américains et d’un résistant, Janvier Passero.

F. Tonner et H. Bergia furent portés disparus. Par la suite, on retrouvera sur les lieux du combat, un avant-bras gauche et sa main portant une alliance. Triste découverte pour la famille Bergia.

Henri Bergia avait 31 ans, il était marié et père d’une petite fille.

 

Francis Tonner (photo de gauche) et Henri Bergia (photo de droite) et stèle commémorative.
Francis Tonner (photo de gauche) et Henri Bergia (photo de droite) et stèle commémorative.

Francis Tonner (photo de gauche) et Henri Bergia (photo de droite) et stèle commémorative.

Sources : Nice-Matin 23 août 2018

                 Conférence de M. le Docteur Jean-Loup Gassend 14 mai 2022.

 

ET JE ME SOUVIENS

Une aimable blogueuse nous envoie du vécu. C’est si lointain !

 « Bonjour, j'habite à côté de la stèle du Libérator et mes parents ont récupéré de cet avion, de l'aluminium, ce qui était rare à cette époque, mon papa en a fait une marmite à confitures que j'ai toujours conservée en souvenir et maman, avec la toile des parachutes en nylon,  s'est confectionné des jupons.  Il reste la stèle qui a bien été mise en évidence avec une partie du moteur et l'hélice. » M.L.

Stèle du Liberator.

Stèle du Liberator.

Le 25 mai 1944, crash du B-24 Liberator de l'USAAF américaine serial 41-29412 surnommé "Strictly from Hunger".
A l'arrière de la stèle une inscription dédiée à un (probable) groupe de résistants ayant tenté de récupérer les rescapés aux Allemands.

 

COMPLEMENT D’ENQUÊTE

Liliane Scotti , de notre équipe, a écrit l’histoire du Blue Bar pour le bulletin n°48 de l’Association L’Ami des Archives dont nous prélevons quelques lignes.

Le Palais Croisette est bâti après la démolition du Cercle Nautique construit par la Société des Régates en 1864. Celui-ci avait été mis sous séquestre en 1940, la Ville en deviendra propriétaire en 1942. Et en 1947, en 3 mois et demi, il fut édifié pour accueillir le Festival de septembre 1947.

Le Blue Bar y était locataire depuis 1936 entre les vitrines Elisabeth Arden et les fourrures Renal. Il sera dorénavant à l’angle de la Croisette et de la rue Amouretti.

Le Blue Bar et sa terrasse.

Le Blue Bar et sa terrasse.

Festivaliers, acteurs, réalisateurs et critiques refaisaient le film au Blue Bar, il était de bon ton de prendre son café au soleil avant la première projection et de se précipiter à la sortie pour une place…  car on se bousculait pour une place en terrasse ou en salle. Il faut dire que la cuisine était bonne, l’ambiance chaleureuse et le service rapide.

Dès les années 50 c’est la famille Brals qui se trouve aux commandes ; Louis travaille avec ses demi-frères Emile et André Poderos et en 1971 la famille devient propriétaire de la totalité du fond de l’établissement. Les filles de Louis Brals rejoindront l’équipe qui dans les années 85 comptera quarante-cinq personnes.

L’affaire reste familiale jusqu’à la démolition du Palais Croisette en 1988. Et de nouveau se profile une nouvelle crise avec la question du relogement du Blue Bar. La brasserie sera évincée des plans du Noga Hilton et après un long procès, elle renaîtra en 1995 au Royal Bar,  pour fermer ses portes définitivement en 2000.

ON VOUS COMMUNIQUE

Bonne nouvelle. Eliane Reig, de notre équipe, a réalisé une brochure sur Jeanne Marni, éminente femme de lettres du début du siècle dernier à qui nous avons consacré quelques articles (billets avril et mai 2022 ). Cette brochure intitulée Madame Jeanne Marni à Cannes retrace sa biographie, son œuvre, son combat féministe (aux côtés de sa mère Manoël de Grandfort et de sa fille Emmy Fournier) et sa vie cannoise.

BILLET N°148 AOUT 2022

Vous pourrez consulter cette brochure ainsi qu’un dossier aux archives de la ville de Cannes, ville où elle séjourna dans sa villa Marni quartier du Pezou jusqu’à sa mort, aux archives de la ville d’Agen où elle est née ainsi qu’aux archives de Ville-d’Avray où elle vécut épisodiquement et y fut inhumée avec sa mère Manoël de Grandfort.

Par cette brochure, Jeanne Marni va enfin trouver sa place et sa reconnaissance auprès des autres écrivains ayant séjourné à Cannes plus connus comme Prosper Mérimée, Edmond Rostand, Juliette Adam et d’autres.

Un extrait est paru dans le bulletin de juillet des Amis des Archives et un second article paraitra dans le bulletin d’octobre.

ET TOUJOURS Bonnes vacances aux fidèles lecteurs du blog.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 00:45

ACTUALITES

Une vaste opération de sauvetage a été menée fin avril 2022 au large de Cannes pour conserver les restes du « Fort-Royal ».

BILLET  N° 147 JUILLET 2022

Le Fort-Royal, en provenance de la côte tyrrhénienne s’est échoué  au Nord de l’île Sainte-Marguerite à 20 mètres de fond le IIe siècle avant l’ère commune.

Il est retrouvé par 20 mètres de fond. Son épave, avec sa cargaison, constituent une découverte de taille. C'est l'un des rares témoins d'un Empire romain naissant pour le commerce des vins et des céramiques de table provenant du sud de l'Italie et transportés en direct de Marseille. 

Sources : Le Point 2 juin 2022.

Amphores. Photos Nice-Matin
Amphores. Photos Nice-Matin

Amphores. Photos Nice-Matin

 

COURRIER DES LECTEURS

Un ami faisant du tourisme à Tours et admirant sa gare classée, s’est intéressé à son architecte, Victor Laloux, architecte de la gare d’Orsay et d’une villa sur  la Croisette. Merci à J. T.

Il s’agit de la villa Les Bambous, au 65 boulevard de la Croisette. V. Laloux érigea en 1888 cette belle villa pour Madame Veuve Borget, dont le fils, Casimir, était auteur dramatique. Superbe demeure dont le campanile et les balustres rappelaient les villas italiennes. Ernest Pellegrini (billet N° 123 juillet 2020) en réalisa l’ornementation.

Elle possédait deux grands salons, sept chambres de maîtres, six chambres de domestiques. A l’arrière un vaste jardin était traversé d’une rivière et agrémentait cette propriété, d’après un plan de l’époque. Agrandie en 1889, elle fut vendue en 1906.

Souvent mise en location à des étrangers, on y trouvera entre autres, la présence du prince Eugène de Suez. Elle fut démolie en 1925.

Sources : Brochure La Croisette de long en large. Andrée Bachemont et Michelle David.

Villa Les Bambous. Archives municipales. 65 Bd de la Croisette : Le Miramar.
Villa Les Bambous. Archives municipales. 65 Bd de la Croisette : Le Miramar.

Villa Les Bambous. Archives municipales. 65 Bd de la Croisette : Le Miramar.

  • AUTRE COURRIER

C’est la princesse ukrainienne Kotchoubey qui fit construire l’actuel musée Chéret, à Nice. La princesse achète un terrain et entreprend de faire construire une villa d’inspiration Renaissance italienne d’une composition harmonieuse d’après les modèles génois et michelangelesques qui sont très en vogue à cette époque.

 Musée Chéret. Avenue des Baumettes. Nice

Musée Chéret. Avenue des Baumettes. Nice

  • AUTRE COURRIER.

En lisant votre article Hommage à l’Ukraine prenant pour témoignage l’autoportrait de Marie Bashkirsteff, (Billet n° 146 de juin 2022) il me semble intéressant de souligner que cette peintre et sculptrice est venue s’installer avec sa famille à Nice en 1871 à l’âge de 12 ans et qu’elle a entretenu, à l’âge de 24 ans une correspondance avec un éminent écrivain connu et aimé des Cannois, Guy de Maupassant.

Cette correspondance épistolaire de mars à mai 1854, sorte de dialogue à l’aspect de joute savoureuse, était aussi une échappatoire à leurs vies décadentes, tous deux étant condamnés l’une à cause de la tuberculose, (Marie mourra en octobre 1854), l’autre à cause de la syphilis. Mais on ne saura jamais si une rencontre eut lieu entre nos deux étonnants correspondants ? L.P.

COMPLEMENT D’ENQUETE

Le 1er juin 1906, dans un article de Raoul Aubry du journal La Vie heureuse on peut lire :

« C’est dans cette villa de Bel Respiro, à Cannes, sur la Californie, que Mme J. Marni passe ses hivers.

1906 Jeanne Marni sur le perron de sa villa Bel Respiro.

1906 Jeanne Marni sur le perron de sa villa Bel Respiro.

La fenêtre à gauche de la gravure est celle du cabinet de travail où Mme Marni compose ses dialogues d’une malicieuse ironie teintée d’émotion discrète. De là, une vue admirable se développe sur les pentes lointaines de l’Estérel, derrière lequel se couche le soleil. Sa villa est entourée d’un jardin planté de palmiers. Mme Marni se plaît dans le calme et la mélancolie rêveuse de cette solitude qui lui permet d’éviter le monde ennemi de l’inspiration et de fuir la foule dont elle a toujours redouté le bruit ; elle vient d’y composer Pierre Tisserand » (roman qui sera publié en 1907) ».

Résidence Bel Respiro 2022. Photos F.V.
Résidence Bel Respiro 2022. Photos F.V.

Résidence Bel Respiro 2022. Photos F.V.

A L'ATTENTION D'UN AIMABLE BLOGUEUR Daniel.

BILLET  N° 147 JUILLET 2022

Cette photo qui date des travaux de la Voie rapide (actuellement Bd B. Saïd-Boualam) du temps du mandat de Mr Cornut-Gentil vers 1970. 

De gauche à droite : l'Eglise réformée , des maisons particulières jouxtant l'avenue de Grasse et le boulevard Carnot. 

CE SONT LES VACANCES.

On rappelle que, légalement, il est interdit à des particuliers de s’approprier des vestiges de l’histoire. L’usage non déclaré des détecteurs de métaux est interdit. Le saviez-vous ?

Tout comme se promener en maillot de bains dans les rues de la ville. Bonnes vacances de juillet et rendez-vous au mois d'août.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 21:52

La villa La Frégate, 34 avenue du Roi-Albert, vient d’être vendue .

Photos actuelles : : dos, arrière-corps, revers, façade  postérieure.Photos actuelles : : dos, arrière-corps, revers, façade  postérieure.

Photos actuelles : : dos, arrière-corps, revers, façade postérieure.

De quoi nous intéresser à son histoire. Sa date de construction est de 1895, bâtie sur un terrain de 27 307 m2 . Elle est sur trois niveaux avec son toit descendant sur les façades, certaines fenêtres sont habillées de vitraux, les murs sont traités partiellement en pierres apparentes. Une frise en céramique à décor floral orne le haut des murs sous le toit. Bel exemple d’une villa à l’italienne comme les architectes Stoecklin père et fils ont su en faire. En 1923, des modifications y ont été apportées avec soin.

Villa La Frégate. Archives municipales de Cannes.

Villa La Frégate. Archives municipales de Cannes.

Les cinq chambres de domestiques ainsi qu’une buanderie étaient au rez-de-jardin.

La loge des concierges, construite dans un angle de la propriété existe encore mais les deux selleries et les deux écuries ont disparu.

Les vastes pièces de réception s’ouvrent sur le magnifique panorama que connaissent les habitants de la Californie, la mer scintillant au loin, les îles de Lérins et les monts de l’Estérel.

D’après le Courrier du Littoral du 13 décembre 1895, le commandant Trillot a fait construire par Mr Caisson, entrepreneur, une très jolie maison…

Ernestine Drapier, née Wallon perd prématurément son époux. En mourant, ce dernier lui laisse sa fortune. La jeune femme convole en secondes noces avec le Commandant Trillot, colonel d’armée responsable des instruments de mesure de la marine. Ensemble, ils acquièrent un terrain sur La Californie. En 1900, l’enfant de la terre, originaire de l’Aisne, et le marin y font bâtir une demeure dans le pur style de l’époque. L’hôtel particulier, l’un des seuls du quartier à ne pas faire l’objet d’une copropriété, s’étend face à la Méditerranée, aux îles de Lérins et au massif de l’Estérel.

Portail d'entrée de la villa La Frégate.Portail d'entrée de la villa La Frégate.

Portail d'entrée de la villa La Frégate.

L’amour de la mer, le Commandant Trillot y fait allusion dès le portail, sur lequel l’ancre de marine est apposée. La même que celle gravée sur l’argenterie d’une famille d’agriculteurs dans le Pas-de-Calais (les arrières petits neveux d’Ernestine). Mais la pièce la plus significative reste le vitrail de la cage d’escalier représentant des navires de guerre. En hommage aux origines de la demeure, on distingue, dans un léger renfoncement, une photo d’époque à l’effigie du Commandant et de sa femme.

Ernestine repose en paix au cimetière cannois du Grand Jas, face à la Grande Bleue et entre ses deux époux. A leur mort,  les Trillot ont fait don d'une partie de leurs biens au Corps des Sauveteurs en Mer. La Frégate perpétue cette rencontre sur fond marin.


CE MOIS A CANNES. Le Littoral. 22 juin 1884.

Les agents de police Favier et Raybaud ont abattu à coups de revolvers un gros chien blanc de la race des chiens loups atteint de la rage. Cet animal venait de chiens à Pégomas particulièrement. Il a, à notre connaissance, mordu deux personnes dont l'une M. Antoine Berti surveillant des chantiers de M. V. Casiannu, entrepreneur. Ce n'est pas sans difficulté qu'on s'en est emparé ; plusieurs personnes l'ont poursuivi depuis la rue Centrale sans pouvoir l'atteindre. Des agents appelés se sont mis en chasse et, aidés des marins du port armés de leurs avirons, ils ont pu l’abattre.

Le vaccin contre la rage date de 1885, les expériences de Pasteur ne sont pas concluantes. On comprend la préoccupation des Cannois contre cette maladie mortelle.

 

LU POUR VOUS : Louis Foucherand.  Came à Cannes.

Bien sûr, ce n’est qu’un roman et écrit en 1966 !

Un meurtre : la victime, groupe sanguin A, rhésus + C.D. l’action se passe durant le Festival.

La came se distribuait depuis les grossistes jusqu’aux clients avec la même régularité que le circuit de distribution des produits laitiers. Ils étaient installés (les malfrats new-yorkais) à la terrasse du Blue Bar sur la Croisette… Sylvio, dès qu’il eut son second verre, avala goulûment une longue gorgée (de pastis) il commençait à s’y faire à cette curieuse boisson qu’il n’avait connue ni en Italie ni en Amérique.

Ils avaient loué des bureaux au 4e étage d’un grand immeuble, l’Azur résidence, situé… juste au-dessus de la « Brasserie du Festival »…

Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel
Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel

Palais du Festival - Hôtel J.W. Marriott - Blue-Bar - Casino - Le Festival - Hermès - Azur-Hôtel (au second plan) - Azur-Hôtel

 

HOMMAGE A L’UKRAINE

Autoportrait à la palette. Marie Bashkirtseff. Musée des Beaux Art Jules-Chéret. Nice.

Autoportrait à la palette. Marie Bashkirtseff. Musée des Beaux Art Jules-Chéret. Nice.

Le commissaire-priseur Cornette de Saint-Cyr dira qu’il a ressenti devant celui-ci une immense et rare émotion.

Marie était née en Ukraine. Son journal, c’est la photographie de toute une vie… le priant de soulager mon cœur vide, triste, manqué, envieux, malheureux…

 

ON NOUS COMMUNIQUE

Jeudi 9 juin : Fête des vingt ans des Amis des Archives à l’île Sainte-Marguerite. Le matin, projection d’un diaporama réalisé par Irène Payan évoquant les moments marquants de ces vingt années. Déjeuner sur la terrasse Bazaine.

Mardi 21 juin : Soirée à l’astrorama d’Eze. Transport en autocar. De 20 h à 21 h pique-nique. De 21 h à 23 h Observation du Ciel.

Pour tous renseignements tel 06 10 83 12 39.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 14:11

ACTUALITES : QUE VA-T-IL ADVENIR DE LA CHAPELLE SAINT-ROCH ?

Chapelle Saint-Roch, rue Saint-Dizier. Photo Irène Payan

Chapelle Saint-Roch, rue Saint-Dizier. Photo Irène Payan

Plan de situation . La Chapelle Saint- Roch porte la référence 25 (en noir)

Plan de situation . La Chapelle Saint- Roch porte la référence 25 (en noir)

En 1860, afin de permettre la traversée du chemin de fer dans la ville, on décide de sa démolition. La compagnie P.L.M. verse une indemnité qui permettra de reconstruire une nouvelle chapelle, en 1865, accolée à l’hôpital Saint-Jacques (appelé par la suite Saint-Dizier) ; l’architecte sera M. Baron.

Ancien hôpital Saint-Dizier et la chapelle Saint-Roch.

Ancien hôpital Saint-Dizier et la chapelle Saint-Roch.

Dans l’entrée, quatre plaques commémoratives rappellent les noms de cent quarante cinq donateurs.

L’évêché ne l’utilise plus, elle est désacralisée depuis le premier octobre 2021. On espère que, dans cet édifice qui reste tel quel, il y aura un espace culturel de niveau international très puissant et permanent (dixit le maire de la ville).

Sources : brochure Le Suquet publié par l’association Les Amis des Archives. M. Longden.

                  Nice-Matin. Mercredi 2 mars 2022.

 

CE MOIS A CANNES mai 1987 : Charles et Diana, les dix heures cannoises.

Venant de l’aéroport de Nice, le couple princier devrait arriver à Cannes à 13h40 accueilli par Madame Anne-Marie Dupuy, maire de Cannes. A 13h55, ils apparaîtront au balcon sud de la mairie.

De 14h à 14h45, un cocktail très privé sera organisé dans la salle du Conseil aménagé en salon d’honneur. En sortant de la mairie Lady Diana se verra offrir un deuxième bouquet par la petite Nathalie Potter, « bébé éprouvette » : il y a quatre ans et demi, à Londres, Lady Diana avait visité sa maternité et s’était penchée sur son berceau.

En cortège lent les officiels se dirigeront vers le Palais du Festival pour la visite de quatre stands d’exposition. Un point-presse est prévu à 15h15 dans le salon des Ambassadeurs (troisième bouquet). Allocutions officielles et réponses brèves.

A 15h35, le couple princier sera accueilli au pavillon britannique, le cortège quitte alors le palais à 16h pour le port Canto afin de prendre un peu de repos dans le yacht Rio Rita .

Ils reviendront à 19h45 au Palais des Festivals accueillis par François Léotard, ministre de la culture, et Mme A .M. Dupuy. Dernier bouquet.

Puis entrée solennelle dans le grand auditorium pour la projection du film The Whales of august, du réalisateur britannique Lindsay Anderson.

A 23h30, le cortège regagnera l’aéroport de Nice.

BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022
BILLET N° 145 MAI 2022

Sources : Nice-Matin 15 mai 1987.

   Remerciements à l’atelier Cannes-Université, février 2022.

 

LIENS ANNEXES : LE CHATEAU GARIBONDY (quartier de la Frayère). C’est plus exactement un manoir d’origine médiévale. Quand il devint la propriété de l’amiral Alfred Paget (1816-1888), Lord et Chef-Ecuyer de la maison royale britannique, Charles Baron agrandit la demeure (Paget et son épouse, Cecilia Windham, ayant engendré 14 enfants). Il y eut rachats de forêts, l’ensemble constituant maintenant 20 ha.

Sa majesté Victoria y vint en visite en 1891, on planta pour l’occasion un pin parasol.

Image d'archives.

Image d'archives.

Ce fut leur fille, Amy Paget, célibataire endurcie, qui en hérita. Toute à son goût du jardinage, elle introduisit de nouvelles espèces exotiques venues à grands frais de la Californie. A son décès, en 1954, M. Fourahar, homme d’affaires iranien qui le revendit aussitôt,  apprenant que l’autoroute allait passer au bout du domaine, à un américain, James Douglas, peu de temps, puis ce fut le comte Jean-François Pineton de Chambrun descendant du marquis de Lafayette qui l’acquit.

En juillet 1993, Raine Mc Corquodale, veuve du comte Spencer, convole pour la troisième fois avec le comte après seulement trois jours de relation. Elle vendit les photos de son mariage à l’hebdomadaire Hello pour 70 000 livres. Elle décéda en 2016, c’était la belle-mère de Lady Diana, qui lui rendit visite plusieurs fois, mais aussi la fille de Barbara Cartland.

Source : Eric Starck. CANNES HISTOIRE & stories.

 

AVIS DE RECHERCHE ou PERDU DE VUE : un aimable lecteur peut-il préciser quel est le peintre de cette ex-ravissante illustration ?

BILLET N° 145 MAI 2022

Ce petit tableau,  sur bois, 11 x 15 cm, a été acheté à la brocante du marché Forville « dans son jus », l’acheteuse a été intriguée par l’étiquette au verso OTTINO 7 rue de Fréjus Cannes.

La présence de l’encadreur est confirmée dans nos premiers annuaires de 1893 à 1911.

Cette route est bordée par les premières villas et hôtels construits par la gentry anglaise, ce qui favorise le commerce de l’art.

La route de Fréjus, c’est par elle qu’arrivaient jadis les diligences venant de traverser l’Estérel au XVIIe siècle, ancienne route Royale, route de Fréjus en 1893, Nationale 7, rue Edouard-Daladier en 1938, avenue Picaud (Docteur-Raymond) en 1951.

Route de Fréjus à la même époque. Peinture de Buttura. Merci à M. D.

Route de Fréjus à la même époque. Peinture de Buttura. Merci à M. D.

Sources : Archives municipales.

 

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE : Jeanne Marni (Billet N° 144)

Le Journal illustré (à l’origine Monde illustré) en date du 1er janvier 1910 relate la collaboration précoce de J.Marni à son journal :

Nous nous plaisons à vous rappeler en reproduisant un autographe qui nous fût adressé à l’occasion des fêtes du cinquantième anniversaire de ce journal, que c’est précisément au ‘’Monde illustré’’ que Jeanne Marie a fait ses débuts littéraires. Sa vocation s’était prématurément déclarée, car elle avait sept ans  lorsqu’elle écrivit un premier article grâce auquel elle gagna son premier Louis et qui s’intitulait ‘’La pluie’’. Or si on veut savoir à quoi fût employé ce premier gain de la future ‘’authoress’’ ce fut à l’achat d’une superbe poupée.

Le texte: Villa Bel Respiro Cannes 18 Avril 1907

Monsieur le Directeur,

Je vous remercie d'avoir pensé à moi et je vous exprime mon vif regret de ne pouvoir assister au cinquantenaire d'un journal où parût mon premier article écrit à l'âge de sept ans, intitulé ''la pluie'' et signé Jeanne de Grandfort. Je dois être il me semble, votre plus ancienne collaboratrice.

Croyez je vous prie Monsieur, à mes sentiments les meilleurs . J. Marni

Jeanne de Grandfort en rappel du nom de plume de sa maman Manoël de Grandfort.

Jeanne de Grandfort en rappel du nom de plume de sa maman Manoël de Grandfort.

ON NOUS COMMUNIQUE 

Lundi 16 mai :    journée à Menton en covoiturage. Le matin, visite guidée du jardin Maria-Serena.

L’après-midi visite guidée du jardin de la villa Les Colombières. 

Pour tous renseignements tel 06 10 83 12 39.

Partager cet article
Repost0